Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Déposer une plainte pour un chrétien est une décision mesurée à la lumière de la Parole avant même d'aller jouir des droits que nous accordent César, c'est à dire l'Etat.

 

Jésus a effectué une importante distinction entre l'Etat et Dieu. Ainsi nous devons par exemple payer des impôts à l'Etat mais aussi payer nos « impôts » (dîmes et offrandes) auprès de Dieu.

 

Matthieu 22:21

(...) Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu.

 

Pour un chrétien, les lois de Dieu sont supérieures aux lois de la société lorsque celles-ci sont en contradictions.

 

Jean 14:6

Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
 
 

Lorsque qu'on va en prison, on paye sa dette à la société, mais si on ne demande pas pardon à Dieu, on va en enfer, même si on a souffert en prison; puisque la Bible dit qu'il n y a aucune gloire à supporter des souffrances qui sont les conséquences de nos actes.

 

1 Pierre 2:20

En effet, quelle gloire y a-t-il à supporter de mauvais traitements pour avoir commis des fautes? (...).

Le chrétien qui porte plainte

1. La vengeance

 

Lorsqu'on nous cause du tort, la loi nous permet de porter plainte, de demander réparation pour soulager nos peines.

Cela ressemble pourtant à une attitude de vengeance. Or une des clauses de la Nouvelle Alliance, est de ne pas se venger.

 

Romains 12:19

Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère; car il est écrit: A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur.
 

 

Définitions

 

CNRTL

Action par laquelle une personne offensée, outragée ou lésée, inflige en retour et par ressentiment un mal à l'offenseur afin de le punir; résultat de cette action.

 

Larousse
Action de se venger, de se dédommager d'un affront, d'un préjudice

 

Le chrétien qui porte plainte

2. Notre code civile et pénale : les clauses et bénédictions de la Nouvelle Alliance

 

 

Matthieu 5

Segond 21 (SG21)

 

Les béatitudes

1 A la vue de ces foules, Jésus monta sur la montagne. Il s'assit et ses disciples s'approchèrent de lui.

 Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés! 

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés!

Heureux ceux qui font preuve de bonté, car on aura de la bonté pour eux!

 

Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu!

10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux leur appartient! 

12 Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande au ciel. En effet, c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.

 

16 Que, de la même manière, votre lumière brille devant les hommes afin qu'ils voient votre belle manière d’agir et qu’ainsi ils célèbrent la gloire de votre Père céleste.

 

Christ et la loi

20 En effet, je vous le dis, si votre justice ne dépasse pas celle des spécialistes de la loi et des pharisiens, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux.

22 Mais moi je vous dis: Tout homme qui se met [sans raison] en colère contre son frère mérite de passer en jugement; celui qui traite son frère d’imbécile mérite d'être puni par le tribunal, et celui qui le traite de fou mérite d'être puni par le feu de l'enfer.

 

23 Si donc tu présentes ton offrande vers l'autel et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi,

24 laisse ton offrande devant l'autel et va d'abord te réconcilier avec ton frère, puis viens présenter ton offrande.

 

25 Mets-toi rapidement d'accord avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu'il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice et que tu ne sois mis en prison.

26 Je te le dis en vérité, tu n'en sortiras pas avant d'avoir remboursé jusqu'au dernier centime.

 

38 »Vous avez appris qu'il a été dit: Œil pour œil et dent pour dent.

39 Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l'autre.

40 Si quelqu'un veut te faire un procès et prendre ta chemise, laisse-lui encore ton manteau.

41 Si quelqu'un te force à faire un kilomètre, fais-en deux avec lui.

42 Donne à celui qui t’adresse une demande et ne te détourne pas de celui qui veut te faire un emprunt.

 

44 Mais moi je vous dis: Aimez vos ennemis, [bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous détestent] et priez pour ceux [qui vous maltraitent et] qui vous persécutent,

45 afin d'être les fils de votre Père céleste. En effet, il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

 

46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les collecteurs d’impôts n'agissent-ils pas de même?

48 Soyez donc parfaits comme votre Père céleste est parfait.

Le chrétien qui porte plainte

3. La liberté de choix est une illusion le pardon n'a qu'un chemin obligatoire

 

Nous avons appris que nous avons le libre arbitre, nous avons le choix de penser et d'agir comme bon nous le semble. Mais nous savons aussi où mène cette liberté. Si nous voulons rester sur le chemin de Dieu en réalité nous n'avons pas le choix, nous devons marcher selon ses lois et oublier nos penchants naturels.

 

Dieu a établit une interaction du pardon, une sorte de cercle vertueux qui veut que si nous espérons de lui qu'il prenne pitité de nous (miséricorde) et  qu'il nous pardonne, nous devons aussi faire preuve de ces mêmes sentiments envers les autres, c'est à dire considérer les autres comme le Père nous considère.

 

Matthieu 6:12

pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés;

 

 

Matthieu 18:23-35

 

23 »C'est pourquoi, le royaume des cieux ressemble à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs.

24 Quand il se mit à l’œuvre, on lui en amena un qui devait 10'000 sacs d’argent. 25 Comme il n'avait pas de quoi payer, son maître ordonna de le vendre, lui, sa femme, ses enfants et tout ce qu'il avait, afin d’être remboursé de cette dette.

 

26 Le serviteur se jeta par terre et se prosterna devant lui en disant: ‘[Seigneur,] prends patience envers moi et je te paierai tout.’

27 Rempli de compassion, le maître de ce serviteur le laissa partir et lui remit la dette.

 

28 Une fois sorti, ce serviteur rencontra un de ses compagnons qui lui devait 100 pièces d’argent. Il l’attrapa à la gorge et se mit à l'étrangler en disant: ‘Paie ce que tu me dois.’ 29 Son compagnon tomba [à ses pieds] en le suppliant: ‘Prends patience envers moi et je te paierai.’

30 Mais l'autre ne voulut pas et alla le faire jeter en prison jusqu'à ce qu'il ait payé ce qu'il devait.

 

31 A la vue de ce qui était arrivé, ses compagnons furent profondément attristés, et ils allèrent raconter à leur maître tout ce qui s'était passé.

32 Alors le maître fit appeler ce serviteur et lui dit: ‘Méchant serviteur, je t'avais remis en entier ta dette parce que tu m'en avais supplié.

 

33 Ne devais-tu pas, toi aussi, avoir pitié de ton compagnon comme j'ai eu pitié de toi?’ 34 Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux jusqu'à ce qu'il ait payé tout ce qu'il devait. 35 C'est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère de tout son cœur.»

Le chrétien qui porte plainte

4. La difficile marche vers le pardon

 

S'il est facile de pardonner certaines choses, d'autres en revanche nécessitent du temps, Dieu le sait, il se tient prêt à nous aider dans notre cheminement lorsqu'on s'ouvre à lui.

 

  • Je ressens ça, parce qu'untel m'a fait ça
  • Je n'ai aucune envie de pardonner au contraire j'ai envie que cette personne paie et souffre
  • Mais je sais que ce n'est pas ce que tu attends de moi
  • Aide moi à pardonner
  • Change mon coeur, aide-moi à voir la situation autrement, montre-moi les bons arguments qui m'aideront à pardonner

 

 

Il faut absolument faire appel à Dieu, l'inclure dans ses batailles. Lorsqu'on n'arrive pas à surmonter quelque chose, le fait d'avoir sollicité l'aide au Seigneur pour y arriver, nous place automatiquement dans une autre catégorie, celle des combattants de Christ. Ceux qui combattent, combattent pour obtenir des victoires, et pour cela il faut choisir son armée et s'y inscrire. Rester les bras croisés dans sa douleur ne nous donnera pas le Paradis.

 

Il existe une loi du péché qui est en nous et qui nous gouverne, Paul a dit : Je ne fais pas ce que je veux et je fais ce que je ne veux pas

Mais la loi de Dieu qui intervient lorsqu'on l'appelle doit nous aider à tuer notre première nature.

 

Romains 7:15

Je ne comprends pas ce que je fais: je ne fais pas ce que je veux et je fais ce que je déteste.
 
 

Romains 7:20

Or, si je fais ce que je ne veux pas, ce n'est plus moi qui le fais, mais le péché qui habite en moi.
Le chrétien qui porte plainte

5. Pardonner, se venger, signaler

 

Nous avons vu ce que Dieu attend de nous, c'est à dire pardonner, prier pour ceux qui nous font du mal etc, cela signifie-t-il qu'il faut rester inactifs ?

 

Ici va suivre mon raisonnement personnel à ne pas forcément prendre en compte, car nous sommes toujours appelés à se faire un idée personnelle, à l'analyse de notre coeur avant d'agir lorsque la situation est sujette à interprétations :

 

Romains 14:23

(...) Tout ce qui ne provient pas d’une conviction de foi est péché.
 
 
  • On m'a volé mon téléphone portable il y a quelques années, j'avais une assurance, mais pour qu'elle agisse, il fallait une copie de dépôt de plainte. Je me suis rendu au commissariat pour signaler le vol, document en main, je me suis fait remboursé.
 
  • Une connaissance a hébergé un cousin en difficulté. Lorsque ce dernier est parti, mon ami constate qu'un chèque a été volé et encaissé, il n'a pas voulu porter plainte, ni créer une confusion dans la famille bien que très peiné.
 
  • Une personne qui subit une agression sexuelle doit pouvoir le signaler au commissariat sans esprit de vengeance, mais pour que cette personne ne s'en prenne pas à d'autres. Neutraliser un individu ne signifie pas se venger (chercher la satisfaction de voir cette personne souffrir et demander réparation) car nous serons ainsi placer en dehors de l'approbation du Père.
 
 
Du reste pardonnons, c'est Dieu qui par son Esprit, son Saint-Esprit aussi appelé le consolateur, répare ce qui a été blessé, volé et détruit
 
 

Jean 14:26

Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.
Le chrétien qui porte plainte
Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES