Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Provenance du témoignage : Brésil

____________


 

Bonjour.

Ce qui m'est arrivé, est le type de chose qui a déjà été banalisée par des films ou la télévision, pourtant cela m'est arrivé quand j'étais petit.


J'avais 3 ou 4 ans. Nous voyagions en famille. Mes grands-parents, la sœur de mon grand-père et moi partions près de Pernambuco où ils avaient une grande villa. Nous étions en avion, d'après mes grands-parents j'étais très amusé par le décollage et très joyeux.

Jusque là tout allait bien, j'ai connu mes oncles, mes cousins (environ 15), je jouais toute la journée, je courrais après les poules, je mordais le chat, jusqu'à ce qu'une femme passe à côté de la grande porte de la barrière de la maison. Elle disait être une voisine, mais bon, la distance qu'il y avait entre deux maisons dans cette campagne, était très grande.


 

Je me suis arrêté de jouer, je la regardais car elle me fixait longuement. Il se trouve que la voisine était une adepte de la magie et ldu satanisme.

D'après ma grand-mère j'ai commencé à pleurer, à me rouler par terre, j'avais une sorte de convulsion.

Elle m'a ramené dans la maison, j'avais la fièvre plus de 40°, j'étais sur le point de mourir, elle m'a plongé dans de l'eau glacée pour que ma température baisse, effectivement ma température a baissé un peu.

Nous sommes allés à l'église, mais je n'arrivais pas à y entrer. Je criais, je gémissais, je me roulais par terre comme si l'église me dérrangeait. Alors ma grand-mère et la sœur de mon grand-père, m'ont mis sur une chaise et m'ont ordonné de répéter :

« Seigneur couvre-moi de ton sang »


Je n'arrivais pas, puis elles m'ont ordonné une seconde fois :

- Samuel, dis-le !
 

Alors au fond de moi, j'ai puisé le peu de force que j'avais pour dire à haute voix :

- « Seigneur couvre-moi de ton sang »



A cet instant même, sans explications, j'ai commencé à vomir, à vomir, j'ai énormément vomi. Ce n'était pas de l'eau, ni de la nourriture, mais une sorte de boue noire, du marc de café mélangé à des cheveux et des cordes.

Après cela je me suis senti léger, libéré, soulagé puis j'ai dormi.

 

Je n'oublierai jamais cet épisode de ma vie, ça me fait mal je suis révolté quand je réalise à quel point les gens peuvent être jaloux au point de s'en prendre à un petit garçon.

Où cela nous mène-t-il ?

 

Je suis heureux avec ce que j'ai, je ne demande rien de plus, on ne sent jamais le vide dans son cœur ni dans sa poche lorsqu'on est un enfant de Dieu.

Je remercie ceux qui me liront

Que Dieu vous bénisse

Témoignages courts : Voisine envieuse
Tag(s) : #TEMOIGNAGES