Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans les principales religions issues d'Abraham, il existe des interdictions d'ordre alimentaires, j'aimerais savoir si les chrétiens pratiquants mangent de tout ou ... pas. T

C'est justement au sujet de l'alimentation que Paul a sorti la fameuse formule

"tout ce qui n'est pas le produit d'une conviction est péché".

Ce qui signifie que c'est encore un sujet dont chacun doit se faire une opinion personnelle en fonction de la connaissance qu'il a de la parole. Cela fait partie de ce vaste champ de liberté qui nous oblige à analyser la Parole afin de se l'approprier.

 

Romains 14:23

Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu'il mange est condamné, parce qu'il n'agit pas par conviction. Tout ce qui n'est pas le produit d'une conviction est péché.

 

Je vais exposer mon raisonnement, ce qui m'a emmené à croire ce que je crois au sujet des aliments après lecture de la Bible.

 

1. Les premiers interdits

2. Jésus libère : loi de la chair

3. Les limites

Réponse aux questions : Manger ou pas

1. Premiers interdits

 

Les principales religions issues d'Abraham sont par ordre chronologique :

- le judaïsme

- le christianisme

- l'islam

 

Nous savons que dans les 5 premiers livres de la Bible :

Genèse

Exode

Lévitique

Nombres

Deutéronome,

se trouvent l'histoire mythique du peuple d'Israël, de la création du monde jusqu'à la mort de Moïse.

Ces 5 livres, constituent la Torah (La loi) dans la religion juive. Dieu dicte directement dans ces livres toutes les prescriptions qui forment les bases du judaïsme. Dieu leur a tout dicté sans qu'ils puissent changer quoi que ce soit :

- la religion

- les rituels

- la culture

- les aspects juridiques

- l'hygiène

- la sexualité

- les bases alimentaires (Lévitique chapitre 11)

 

Ainsi dans le Livre de Lévitique, Dieu a exactement exposé ce qui pouvait être consommé ou même encore touché. Aujourd'hui encore, les juifs pratiquants respectent ces lois.

Dans ce livre Dieu interdit par exemple la consommation d'un animal trouvé mort, l'homme doit égorger un animal laisser couler le sang, et ne pas manger les animaux qui ont été étouffés (crevettes par exemple).

 

Ainsi tous les aliments qui respectent ces prescriptions sont appelés Cacherout (casher).

Réponse aux questions : Manger ou pas

Levitique 11:46-47

46 Telle est la loi touchant les animaux, les oiseaux, tous les êtres vivants qui se meuvent dans les eaux, et tous les êtres qui rampent sur la terre,

47 afin que vous distinguiez ce qui est impur et ce qui est pur, l'animal qui se mange et l'animal qui ne se mange pas.

 

Tout ceci fait partie de l'Ancien Testament, plus généralement l'Ancienne Alliance. C'était un autre contrat, le pardon n'était pas gratuit, le péché étant étroitement lié à la chair, au corps : Oeil pour oeil dent pour dent.

 

Ainsi il fallait distinguer les aliments purs de ceux qui ne l'étaient pas, se surveiller constamment.

La venue de Jésus a changé les choses.

Réponse aux questions : Manger ou pas

2. Jésus libère : loi de la chair

 

Romains 8 :2-3

En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort.

Car-chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, -Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché,

 

C'est le même Dieu, seule la route du pardon change. Le Messie a apporté une nouvelle Alliance, le pardon devient gratuit, nous l'obtenons par la foi et par repentance. Cette nouvelle donne fait évoluer la qualité de ce qui est impropre à l'homme. Le péché n'est plus dans la chair, mais il faut se concentrer sur l'esprit.

 

Ainsi il faut s'inquiéter non plus de ce que l'on mange, mais surtout de ce qu'on dit, pense et fait.

Jésus même a appuyé cela pour nous montrer ce que Dieu attend réellement de nous.

 

Matthieu 15:19-20

19 Car c'est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies.

20 Voilà les choses qui souillent l'homme; mais manger sans s'être lavé les mains, cela ne souille point l'homme.

 

 

Paul complète :

 

Romains 14:20

Segond 21 (SG21)

Pour de la nourriture, ne détruis pas l'œuvre de Dieu. Certes, tout est pur, mais il est mal de manger quelque chose si cela représente un obstacle pour quelqu’un.

 

1 Corinthiens 8:8

Ce n'est pas un aliment qui nous rapproche de Dieu: si nous en mangeons, nous n'avons rien de plus; si nous n'en mangeons pas, nous n'avons rien de moins.

 

1 Corinthiens 10:25

Mangez de tout ce qui se vend au marché, sans vous enquérir de rien par motif de conscience;
 
 
1 Corinthiens 10:27
Si un non-croyant vous invite et que vous vouliez aller, mangez de tout ce qu'on vous présentera, sans vous enquérir de rien par motif de conscience.
 
 

 

Le cadre est posé, nous pouvons tout manger ... ou presque ...

Réponse aux questions : Manger ou pas

3. Les limites

 

Dieu a interdit la consommation de certains aliments, les juifs qui n'ont pas reconnu Jésus comme le Messie annoncé, respectent toujours ces interdictions en attendant le Messie qui leur donnera des nouvelles orientations.

 

Ceux qui ont reconnu en Jésus-Christ, le Messie annoncé par les prophètes, écoutent et vivent selon ses éclaircissements et les clauses de la Nouvelle Alliance qu'il a apportées.

 

Galates 3:13

Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous (...)
 

 

Il nous a fait comprendre que par son sang sacrificiel, la route du pardon a changé, nous devons ainsi nous concentrer non pas sur ce qui entre en nous mais sur ce qui sort de nous.

 

Toutefois deux points restent à méditer et certains interdits de l'Ancien Testament, revienent dans le Nouveau Testament :

- les aliments sacrifiés aux idoles

- le sang

Réponse aux questions : Manger ou pas

A. Les aliments sacrifiés aux idoles

 

 

Qui sont les idoles

 

Une idole c'est tout ce qui n'est pas Dieu. Si on s'en tient à la Bible, c'est tout ce qui n'est Dieu biblique.

Le Dieu biblique, est le Dieu unique :

 

  • Dieu d'Abraham, d'Isaac, de Jacob

Exode 3:6

Et il ajouta: Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob. Moïse se cacha le visage, car il craignait de regarder Dieu.
 
  • Je suis qui je suis : èhyèh ashèr 'èhyè

Exode 3:14

Dieu dit à Moïse : Je suis celui qui suis. Et il ajouta: C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël : Celui qui s'appelle 'je suis' m'a envoyé vers vous.

 
 
Quand bien même plusieurs religions reconnaissent leur "dieu" dans cette définition puisque se réclamant d'Abraham, d'Isaac, de Jacob, la suite qu'ils donnent à ce dieu, n'est plus le Dieu biblique. Car le Dieu de la Bible a envoyé son Fils unique, Jésus.
 
Tous ceux qui ne reconnaissent pas Jésus-Christ comme étant au delà du prophète, LE Messie, et encore le Fils de Dieu, c'est à dire tous ceux qui nient la divinité de Christ, ne sont plus dans la lignée du Dieu biblique, puisque la Bible dit que ceux qui nient Christ, sont les antéchrists.
 
 

1 Jean 4:2

Reconnaissez à ceci l'Esprit de Dieu: tout esprit qui confesse Jésus Christ venu en chair est de Dieu;
 
 

1 Jean 4:3

et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n'est pas de Dieu, c'est celui de l'antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.
 
 
Ainsi après la venue de Christ, tous ceux qui ont nié Christ sont soumis à des dieux-idoles, derriere lesquels se cachent un seul diable, Satan inspirateur de faux prophètes. Après Jésus, il n y a guère que l'Antéchrit.
 
 

Jean 14:30

Je ne parlerai plus guère avec vous; car le prince du monde vient. Il n'a rien en moi;
 
 
Ainsi nous voyons que si un esprit ne confesse pas Jésus, Messie, Seul Sauveur et Seul intermédiaire entre Dieu et les hommes, il ne s'agit plus de Dieu de la Bible.
 
 
Ce qui est sacrifié aux idoles
 
 
Tout ce qui est sacrifié à ces "autres" ne doivent en aucun cas être consommé à partir du moment où nous en avons la connaissance. 
 
 
1 Corinthiens 10:28-31

28 Mais si quelqu'un vous dit: Ceci a été offert en sacrifice! n'en mangez pas, à cause de celui qui a donné l'avertissement, et à cause de la conscience.

29 Je parle ici, non de votre conscience, mais de celle de l'autre. Pourquoi, en effet, ma liberté serait-elle jugée par une conscience étrangère?

30 Si je mange avec actions de grâces, pourquoi serais-je blâmé au sujet d'une chose dont je rends grâces?

31 Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu.

Réponse aux questions : Manger ou pas

B. Le sang

 

La consommation de sang est pour moi, un deuxième point d'exception. Certes Paul en parle, il explique que les nouveaux convertis ne doivent pas consommer du sang car ils s'agissaient des premiers convertis, des premiers chrétiens peu nombreux, vivant au milieu des juifs qui eux n'en mangeaient pas.

Ainsi plusieurs disent que si Paul demandé aux églises d'interdire la consommation de sang, c'était pour ne pas créer de scandale auprès des juifs.

 

1 Corinthiens 8:1

Pour ce qui concerne les viandes sacrifiées aux idoles, nous savons que nous avons tous la connaissance. -La connaissance enfle, mais la charité édifie.

 

Actes 21:25

A l'égard des païens qui ont cru, nous avons décidé et nous leur avons écrit qu'ils eussent à s'abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l'impudicité.

 

Certes cela est vrai, mais ce n'est pas la seule raison. Lorsque Dieu a interdit la consommation du sang des animaux dans l'Ancien Testament, contrairement aux autres aliments, il n'a pas dit que c'était parce que le sang est pur ou impur, mais il a clairement expliqué la raison de cette interdiction.

 

Lévitique 17:14

Car l'âme de toute chair, c'est son sang, qui est en elle. C'est pourquoi j'ai dit aux enfants d'Israël: Vous ne mangerez le sang d'aucune chair; car l'âme de toute chair, c'est son sang: quiconque en mangera sera retranché.

 

Dieu a pris le temps d'expliquer cette interdiction car il révèle là un secret, un de ses mystères, c'est dans le sang que l'âme de tous les êtres vivants habite.

Ancien ou Nouveau Testament, est-ce que Dieu a à un moment donné, changé l'emplacement de l'âme ?!

Non, l'âme habite toujours dans le sang, et si c'est toujours le cas ...

Tag(s) : #REPONSES AUX QUESTIONS