Traduction:Global relay network

 

 
 

Voudriez-vous avoir une puce RFID implantée sous votre peau? Si vous êtes un tant soit peu comme moi, vous ne laisseriez jamais se faire une telle chose. Mais beaucoup d'autres, surtout parmi les jeunes générations, voient les choses de façon très différente. Les puces RFID implantées et autres formes de "technologie portable" sont de plus en plus vues comme "cool", "branchées", et "dernier cri" par des jeunes gens qui souhaitent "s'augmenter". Et bien entendu les médias de masse sont à fond pour ces "avancées technologiques".



Par exemple, la BBC vient de publier un billet intitulé "Pourquoi je veux une puce implantée". Il nous est dit que de tels implants pourraient résoudre tout un tas de problèmes sociaux. Le vol d'identité et les fraudes à la carte de crédit seraient quasiment éliminées, d'autres formes de crime seraient grandement réduits, les enfants ne disparaîtraient jamais et nous n'aurions pas à nous souvenir de tout un éventail de mots de passe et de codes PIN comme nous le faisons actuellement. Il nous est dit que si nous adoptions simplement cette technologie nos vies seraient tellement meilleures. Mais est-ce vraiment le cas? Alors que notre société devient "numériquement intégrée", les technologues nous affirment qu'il est "inévitable" que la technologie portable devienne aussi répandue que le sont les smartphones aujourd'hui. Et l'article de la BBC que je viens de mentionner est très impatient que ce jour arrive...

 

Au bout du compte, les puces implantées offrent une façon de rendre votre corps lisible par une machine. Actuellement, il n'y a pas de standard de communication avec les machines qui sous-tendent la société - depuis les digicodes des immeubles aux distributeurs automatiques de billets - mais une variété sans fin de systèmes d'identification: bandes magnétiques, mots de passe, codes PIN, questions de sécurité, et clés électroniques. Tous ces efforts sont là pour relier l'espace qui existe entre votre identité physique et votre identité numérique, et si vous les oubliez ou les perdez, vous êtes soudainement coupé de votre compte bancaire, de votre salle de gym, de votre trajet de retour à la maison, de votre preuve d'identité, et d'autres. Une puce implantée, par contre, pourrait agir comme notre pièce d'identité universelle pour naviguer dans le monde régulé par des machines.
 

Et pour certains, ce jour est déjà là. En fait, à certaines conférences technologiques les gens font carrément la queue pour se faire pucer...

 

Ce mois-ci à la conférence de Transhuman Visions à San Francisco, Graafstra a mis en place une "station d'implantation" offrant à l'assistance l'opportunité de se faire pucer pour $50 par personne. Se servant d'une grande seringue conçue pour implanter les animaux domestiques, Graafstra a implanté une puce RFID enrobée dans du verre de la taille d'un grain de riz dans le corps de chaque volontaire. À la fin de la journée Graafstra avait créé 15 nouveaux cyborgs.
 

Est-ce que cela ne vous file pas la chair de poule? De plus, des scientifiques ont maintenant développé des piles qui sont alimentées par le corps humain et qui pourraient être utilisées comme source d'énergie permanente pour la technologie implantable. Ce qui suit est un bref extrait d'un récent article par Kristan Harris intitulé "Des scientifiques développent une pile alimentée par le corps humain pour les puces RFID implantables"...

 

 

Un groupe de chercheurs états-uniens et chinois ont collaboré ensemble pour créer de minuscules piles implantables qui se nourrissent d'énergie humaine. Ces fins et flexibles moissonneurs d'énergie ont été testées avec succès sur des vaches. Le procédé utilise ce qui s'appelle le moissonnage et le stockage de l'énergie piézo-électrique conformationnel à partir des mouvements du cœur, poumons, et diaphragme. À l'avenir, disent-ils, elle pourrait servir à alimenter toute une gamme de gadgets. Cela sera-t-i long avant que vous ne chargiez votre i-Phone en le branchant dans votre propre corps?
 

Bien sûr les puces RFID n'ont pas vraiment besoin d'être implantées pour être utiles. En fait, elles servent déjà à suivre à la trace des écoliers à travers les USA...

 

En arrivant le matin, selon Associated Press, chaque élève de la CCC-Goerge Miller preschool portera un jersey doté d'une puce RFID cousue dedans. Tandis que les gamins s'occupent du travail d'apprendre, des capteurs dans l'école enregistreront leurs mouvements, relevant la présence aux cours et aux repas. Des responsables de l'école ont affirmé qu'ils n'enregistrent que les informations qu'il leur est requis de fournir tout en recevant un financement fédéral pour leur programme Headstart.
 

Et au Royaume-Uni, les puces électroniques sont utilisées pour pister des enfants où qu'ils aillent toute la journée...

 

Pour ceux qui pensent que la NSA est le pire envahisseur de la vie privée, je vous invite à partager un après-midi avec Aiden et Foster, deux garçons de 11 ans, alors qu'ils terminent leur journée de vendredi à l'école. Aiden invite son ami chez lui et ils envoient des textos à leurs parents, qui sont d'accord avec le projet. Tandis qu'ils sont dans le bus le téléphone de Foster et un capteur sur une bande au poignet alertent l'école et ses parents d'une déviation de son itinéraire habituel. L'école a été notifiée qu'il se dirige vers la maison d'Aiden donc la police n'est pas alertée. Alors qu'ils entrent dans la maison, le réseau domotique intégré reconnaît Aiden et bipe une sonnerie d'alerte à ses parents, tous les deux au travail, qui reçoivent les messages sur des téléphones et des tablettes.

Nous entrons rapidement dans un avenir dystopique où il sera "normal" que la technologie surveille nos mouvements 24h/24. La plupart des gens accueillera le changement avec enthousiasme, mais cela ouvre aussi la porte pour qu'un gouvernement oppresseur abuse un jour de cette technologie. Une autre sorte de "technologie portable" qui gagne rapidement de la notoriété, ce sont les "tatouages intelligents". Normalement, nous avons l'habitude de penser aux tatouages comme de l'art corporel. Mais cela va bientôt changer. Jetez juste un œil à cet extrait d'un article récent de Gizmodo...

 

Tout le monde, depuis les neurologues aux bio-hackers réinvente l'idée même du tatouage. Avec la bonne technologie, les tatouages peuvent faire beaucoup plus que juste avoir l'air beaux ou rebelles. Ils peuvent devenir des appareils numériques aussi utiles et complexes que le smartphone qui se balade dans votre poche. Cela semble follement futuriste, mais la technologie existe déjà.
 

En fait, une entreprise appelée MC10 travaille sur une large gamme de "tatouages intelligents" qui pourront faire des choses assez dingues...

 

Le scientifique des matériaux John Rogers fait un travail plutôt incroyable avec de l'électronique flexible qui se colle à votre peau comme un tatouage temporaire. Ces "électroniques épidurales" peuvent faire tout depuis la surveillance des signes vitaux de votre corps à vous avertir quand vous êtes en train d'attraper un coup de soleil. Rogers et son entreprise MC10 sont en train de trouver des moyens de faire que cette électronique communique avec d'autres appareils comme les smartphones pour qu'ils puissent commencer à élaborer des applications.
 

Et Motorola a carrément un brevet pour un tatouage qui prendra des ordres de mots non-vocalisés dans votre gorge...

 

Le tatouage qu'ils ont à l'esprit en est un qui sera en fait collé par dessus vos cordes vocales pour intercepter les commandes vocales subtiles - peut-être même des commandes sous-vocales, ou même les chuchotements complètement internes qui ne font pas vibrer les cordes vocales quand elles n'ont pas l'accord cérébral complet. L'on pourrait dire qu'ils ne sont pas simplement en train de breveter les communications d'un appareil à partir d'un morceau de peau intelligente, mais des communications depuis votre âme.
 

Ils appellent ça "l'informatique portable", et ce que nous voyons actuellement n'est que le haut de l'iceberg. Ce que nous verrons à l'avenir ira sans doute beaucoup plus loin que ce que nous pouvons imaginer maintenant. Ce qui suit est d'un article récent de Computer World...

 

Mais imaginez un avenir où quoique ce soit que vous voudriez savoir vous apparaisse sans le moindre effort ou la moindre action de votre part. Vous pourriez manger dans un restaurant, et Google Glass pourrait, par exemple, vous dire que c'est le lieu où votre père a fait sa demande en mariage à votre mère. Ou que votre ami(e) sera en retard à cause de la circulation, le saumon a eu de mauvais avis en ligne, votre ticket de parking va expirer dans vingt minutes, ou les toilettes sont à travers le bar et en montant l'escalier sur la droite. Imaginez que tout ce savoir pourrait apparaître dans votre champ de vision à l'instant exact où vous voulez le savoir. C'est par là que se dirige l'informatique portable.
 

Tout ceci pourrait sembler très "cool" à beaucoup de gens. Mais que se passe-t-il s'il est requis de chacun d'entre nous d'avoir des "tatouages électroniques d'identité" un de ces jours? Que se passe-t-il quand un gouvernement oppresseur se sert de cette technologie pour nous espionner, pister, surveiller et contrôler tous 24h/24? Que se passe-t-il si vous ne pouvez pas trouver un emploi, ouvrir un compte en banque ou acheter quoique ce soit sans "identification appropriée"? Je pense que vous voyez où je veux en venir avec ça. La technologie est une épée à double tranchant. Elle peut faire beaucoup de bien, mais elle peut être utilisée pour faire beaucoup de mal. Que pensez-vous donc de tout cela? Sentez-vous libres de partager vos opinions en laissant un commentaire ci-dessous...
 


À propos de l'auteur: Michael T. Snyder est un ancien avocat de Washington D.C. qui publie maintenant The Truth. Son nouveau roman intitulé "The Beginning of the End" est maintenant disponible sur Amazon.com.