Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni rien de secret qui ne doive être connu » (Mat.10 :26)

 

Le pasteur Rick Warren, un des plus féroces défenseurs de l’œcuménisme et de l’illuminisme dans l’Eglise aux Etats-Unis.

 

 

L’apostasie arrive à son comble ! C’est le signe que l’enlèvement n’est plus très loin.

Jésus ne nous appelle pas à juger les personnes mais à dévoiler les œuvres infructueuses des ténèbres et à les condamner. Il en va du salut de tous, et particulièrement de ceux qui sont à l’origine des scandales dans les églises, de ceux qui les suivent, et ils sont de plus en plus nombreux.

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle » (Jn 3 :16).

Il est bien ici question de quiconque, car Dieu ne fait acception de personne et tous sont égaux devant Lui.

Hélas, tous ne comprennent pas cela, et pensent que l’amour de Dieu est limité, particulièrement ceux qui « dirigent » des églises et la plupart de leurs fidèles qui s’imaginent que Dieu les regarde favorablement par rapport à « ceux du dehors », autrement dit ceux qui n’appartiennent à aucune dénomination ou église locale, volontiers traités comme les pires des païens « parce qu’ils ne sont pas des nôtres ».

Erreur monumentale, ô combien monstrueuse !

 

Est-ce que Jésus est mort pour une dénomination ?

Est-ce que le fait de n’appartenir à aucune dénomination ne permet pas d’être sauvé ?

Est-ce que les Baptistes sont meilleurs que les Congrégationalistes ou les Anabaptistes ou encore les Evangéliques-pentecôtistes-charismatiques, ou je ne sais quelle Fédération des Eglises x ou y ?…

 

Le temps de la dernière Réforme a sonné !

Mathieu 23 est ce chapitre que beaucoup devraient lire et relire soigneusement car il s’applique de façon criante à notre époque où tout est mélangé, où le levain se glisse de plus en plus sournoisement dans la pâte, où la séduction se fait de plus en plus visible, du moins pour ceux et celles qui ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre.

 

De plus en plus de serviteurs de Dieu aiment les titres, les fonctions, l’argent et les honneurs, et pas seulement en Afrique !

On entend parler de « professionnalisme », de « leadership », de « départements », de « management » de « croissance numérique » ; les campagnes d’évangélisation ressemblent à des opérations de recrutement, de prosélytisme grossier (« viens dans mon église », « mon école biblique »…). On oublie facilement que les âmes n’appartiennent à personne d’autre qu’à Christ et à lui seul !

 

Il faut absolument retourner à la Bible pour revoir le fonctionnement des églises locales telles que décrites dans Actes et dans les épîtres de Paul !

 

 

Le système ecclésial actuel tel qu’il est conçu s’est égaré loin de la vérité. Il repose sur un homme, ou pire, sur un « couple pastoral » qui décide de tout, ou presque, intouchable, entité dominante sur des « brebis-moutons » entretenues dans une sorte d’esclavage moderne, soumises au point de craindre la moindre incartade et d’encourir les foudres de l’autorité qui, pour un peu, prétendrait avoir « droit de vie et de mort » sur elles (cela s’est vu et je l’ai vécu moi-même). C’est le système babylonien qui préfigure le futur gouvernement mondial avec un seul homme à sa tête, en fait un couple formé de l’Antéchrist flanqué de son faux prophète.

 

Est-ce ainsi que Christ a voulu bâtir son Eglise ? Non.

Est-ce ainsi que Paul établissait les églises locales ? Non.

 

Malheur à vous pasteurs, évangélistes, bishops, archi-bishops et autres fonctionnaires de l’évangile, car vous liez des fardeaux sur le dos de vos fidèles et les envoyez à la géhenne en même temps que vous ! Ce qui compte pour vous, avant même qu’il soit question de repentance et de salut, sont les dîmes et les offrandes, l’obéissance et la « soumission au pasteur », l’assiduité aux programmes hebdomadaires, qui trop souvent empiètent dangereusement sur la vie des familles et des couples à cause de leur fréquence exagérément élevée, l’intrusion malhonnête dans la vie privée des fidèles, mises à l’écart, mises sous discipline sans véritables motifs, accusations et culpabilisation, quand ce n’est pas infantilisation pour mieux dominer…

 

« Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi ; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères. Et n’appelez personne sur la terre votre père ; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. Ne vous faites pas appeler directeurs ; car un seul est votre Directeur, le Christ. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé ». (Mt 23 :8-12)

 

Les notions de « père spirituel », « couverture spirituelle » et autres appellations non contrôlées sont de la plus pure fantaisie et n’ont rien de biblique.

 

Certains pasteurs osent même établir ce qu’ils nomment improprement une « alliance » avec certains de leurs fidèles (bien triés sur le volet et argent à l’appui) et gare à celui ou celle qui viendrait à la violer ! Toutes les malédictions de la terre et du ciel lui tomberaient dessus immédiatement…

Quant à la fameuse « offrande du prophète »…elle est sujette à bien des déviations et bien des excès.

Et je ne parle pas du reste… d’autres l’ont fait avant moi et je les en remercie bien vivement !

 

Malheur à vous qui prêchez un faux évangile de prospérité, des traditions humaines, vous qui prônez la tolérance, l’estime de soi, jusqu’à prétendre que l’homme est « un petit dieu » qui a sa propre destinée en mains et n’a de comptes à rendre à personne…

Malheur à vous qui construisez des cathédrales, des « megachurchs », des bâtiments luxueux, onéreux et inutiles sur le dos de vos fidèles qui, pour beaucoup ne peuvent même pas payer leur loyer ou leurs impôts et que vous placez, en les menaçant, sous des malédictions financières intolérables !

Malheur à vous qui pointez du doigt ceux qui vivent dans la débauche alors que vous-mêmes avez divorcé plusieurs fois et vivez dans l’impudicité la plus éhontée !

 

 

Malheur à vous conducteurs- pas si aveugles que ça- qui frayez avec les pouvoirs séculiers, qui vous compromettez avec les dirigeants des nations pour espérer obtenir en retour des avantages fiscaux et des subventions pour vos bâtiments, alors que vous savez ces pouvoirs corrompus jusqu’aux os et que vous faites semblant d’ignorer que la grande partie de l’argent qu’ils daignent vous octroyer est d’origine plus que douteuse ! Vous oubliez donc que ceux qui aujourd’hui vous tendent la main droite, demain vous poignarderont avec la main gauche et vous obligeront à vous agenouiller devant eux ?

 

Malheur à vous qui acceptez de fréquenter des mouvements et pouvoirs religieux dont vous savez qu’ils ne prêchent ni la repentance ni la croix, sous prétexte de rapprochement et d’amour fraternel, alors que cela mène irrévocablement à un œcuménisme mortel pour vous et vos fidèles. Vous leur faites allégeance non sans ignorer que vous vous placez sous une malédiction terrible et que vous entraînez vos brebis avec vous dans cette voie de perdition éternelle !

 

 

Malheur à vous les Benny Hinn, Myles Munroe, Joel Osteen, Rick Warren, Creflo Dollar Robert Schuller, Joyce Meyer, Yvan Castanou, Nuno Pedro et autres inconditionnels de l’évangile de prospérité, adeptes des fausses prophéties et mensonges pseudo-bibliques, constructeurs d’édifices religieux dispendieux, managers d’entreprises, dispensateurs de la fausse grâce et récolteurs acharnés de semailles forcées pour vous assurer un train de vie plus que confortable, hommes et femmes de pouvoir et de médias qui vous moquez éperdument de la misère dans laquelle vivent les malheureux qui vous suivent dans vos agapes diaboliques ! Repentez-vous et enseignez le véritable Evangile du salut par le sang de Jésus et ne cherchez pas à faire plaisir pour qu’on vous honore et qu’on vous adule ! Vous prêchez la mort et non la vie, ce ne sont pas vos cathédrales et vos bouquins, CD et autres supports qui sauveront qui que ce soit si ce n’est pas basé sur Jésus et son sacrifice expiatoire et non sur vos pensées délirantes, folles et charnelles de réussite, de succès et de domination.

 

Malheur aussi à vous brebis aveugles ! Vous êtes aveugles et voulez le rester pour ne pas perdre votre petit confort du dimanche, parce que vous ignorez volontairement la Parole de Dieu qui ordonne de ne pas se confier en l’homme, parce que vous murmurez mais que vous ne dites rien, donc vous approuvez tout en n’approuvant pas en vous-mêmes, parce que vous avez peur de quitter ces « usines spirituelles » qui rendent les gens esclaves, et ne plus savoir vers qui vous tourner !

Hypocrites et aveugles, menteurs et cupides, arrêtez ce fatras épouvantable, ce massacre des âmes mal affermies. Examinez-vous et reprenez le chemin de la saine doctrine et de la sanctification. Quel témoignage voulez-vous donner au monde qui nous regarde ? Rien d’étonnant à ce que les églises évangéliques soient autant calomniées et critiquées à cause de l’image déplorable qu’elles donnent !

Les temps sont mauvais !

 

 

« Arrêtez et sachez que je suis Dieu : Je domine sur les nations, je domine sur la terre. » (Ps 47-11)

 

 

L’Eglise de cette époque hautement troublée a un besoin urgent de vrais réformateurs, de prophètes des derniers temps qui osent crier « à plein gosier », et élever leur voix « comme une trompette » (Es. 58), des femmes et des hommes capables, que Dieu a choisis, tels notre regretté David Wilkerson, Christian Pellone, P. Daniel-Martin, Michelle d’Astier, Raymond Bourgier, Marcello Tunasi, H. Viaud Murat, Paul Washer… la Bible nous dit d’honorer de tels hommes (Ph 2 :29) Ils sont les garde-fous, les sentinelles dont Jésus se sert pour garder son Epouse irréprochable au jour de sa venue.

La moisson est encore grande. Serons-nous aussi de ceux-là qui, tel Habakuk, se tient à son poste, veille pour voir ce que l’Eternel lui dira ?

Soyez bénis.

Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES