Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

18. Résumé sur le livre de Job

Le livre de Job est un livre très structuré, propice à une profonde méditation sur la souffrance, la rétribution, l’injustice et surtout les voies de l’Eternel.

 

L’homme ne comprend pas la continuité des lois et le but des lois de Dieu. Le livre de Job va ainsi casser certaines idées reçues concernant Dieu, comme une préparation à la grâce à venir.  

Jusques là, l’homme juste obéissait mécaniquement aux lois, dorénavant Dieu veut que l’homme aille au-delà en réfléchissant.

Dieu va appeler l’homme à étudier, à multiplier ses savoirs dans tous les domaines.

C’est le début de ce que feront les disciples de Jésus, appeler l’homme à réfléchir. Paul dira dans l’Ancien Testament : tout ce qui n’est fruit d’une conviction est péché.

Nous sommes poussés à plus d’introspection, à développer plus d’intelligence et de connaissances.

1. Le contexte de l’époque

 

Comprendre le livre de Job, commence par situer le contexte de son époque.

En ces temps là, il y avait une provision de grâce, elle n’était pas illimitée comme c’est devenu le cas après Jésus. Nous sommes dans les temps des sacrifices d’animaux, de non gratuité de pardon, d’œil pour œil, dent pour dent, blessure pour blessure, meurtrissure pour meurtrissure.  Mais pas seulement :

 

  • On pouvait payer pour les fautes d’un proche encore vivant

Dans le livre de Josué, Acan a péché et a été tué pour cela, avec toute sa famille.

  • La punition pouvait sauter des générations

Dans le livre d’Ezéchiel, nous lisons ce dicton : Ce sont les pères qui mangent des raisins verts et ce sont les enfants qui ont mal aux dents

  • Le poids du péché

Quelques fois la punition tombait lorsque le poids total des péchés avaient atteint un certain niveau inacceptable. C’est surtout en cela que l’obtention du pardon n’était pas illimité, les péchés d’une personne pouvaient atteindre un niveau où il n y avait plus possibilité de pardon. On parle de provision de pardon, car le pardon avait des limites.

 

C’est en cela que l’homme comprenait que le fait d’être « juste » garantissait une vie heureuse, de nombreux enfants ainsi que la prospérité. Ainsi l’obéissance et la droiture étaient rétribuées du vivant de la personne, et jusqu’à plusieurs descendances.

 

Dieu nous fera comprendre grâce à ce livre, qu’un « juste » peut souffrir « injustement » car tous ce que nous vivons, ne vient pas forcément de Dieu. Ce livre indique désormais à l'homme qu'il existe deux forces qu'il doit tenir en compte, Satan est présent et agit.

 

La suite de ces enseignements sera développée plus tard dans le Nouveau Testament où il nous est demandé de faire la part des choses entre ce que l'on mérite et ce que l'on ne mérite pas afin de mieux orienter les prières vers Dieu :

 

1 Pierre 2:20

En effet, quelle gloire y a-t-il à supporter de mauvais traitements pour avoir commis des fautes? Mais si vous supportez la souffrance lorsque vous faites ce qui est bien, c'est une grâce devant Dieu.

 

Comprendre que nos souffrances ne sont pas systématiquement une punition de Dieu, mais l’œuvre démoniaque est quelque chose de nouveau les individus de l’époque. Paul expliquera aussi dans le Nouveau Testament que l'homme ne doit pas négliger les forces invisibles :

 

Éphésiens 6:12

Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.

 

La souffrance de Job, l’origine de sa souffrance et la façon dont il en a été délivré, est un tournant dans la compréhension des choses visibles et invisibles.

Job, homme juste et prospère

Job, homme juste et prospère

2. Présentation de Job

 

Job est présenté comme un homme riche, généreux, droit, craignant Dieu. Le cadre est posé, Job est un homme irréprochable [« donc »] tout lui réussit.

 

  • Satan l’Accusateur : accuse !

Dans un premier dialogue de Dieu avec Satan, on apprend que Dieu aime et admire Job. Mais le Diable qui connaît parfaitement la nature humaine, puisqu'il a su corrompre bon nombre d'entre les hommes, sait que l’homme est corruptible. Satan le sait, c’est  dans le malheur qu’il reconnaît véritablement les enfants de Dieu. C’est en cela qu’il souhaitera éprouver Job, afin de savoir s’il appartient réellement à Dieu.

 

Job 1 :8-11

L'Eternel dit à Satan:

«As-tu remarqué mon serviteur Job? Il n'y a personne comme lui sur la terre. C'est un homme intègre et droit. Il craint Dieu et se détourne du mal.»

Satan répondit à l'Eternel:

«Est-ce de façon désintéressée que Job craint Dieu? Ne l'as-tu pas entouré de ta protection, lui, sa famille et tout ce qui lui appartient? Tu as béni le travail de ses mains et ses troupeaux couvrent le pays. Mais porte donc la main contre lui, touche à tout ce qui lui appartient, et je suis sûr qu'il te maudira en face

 

C’est le début d’un véritable rituel d’initiation destiné à éprouvé Job. Tout sera touché

- Ressources humaines : serviteurs, amis, femmes, enfants

- ressources matérielles : richesses et animaux

 

Job 1 :12

L'Eternel dit à Satan:

«Voici tout ce qui lui appartient: je te le livre. Seulement, ne porte pas la main sur lui

Satan se retira alors de la présence de l'Eternel.

Un jour, les anges de Dieu vinrent se présenter devant l'Eternel, et Satan vint aussi au milieu d'eux. L'Eternel dit à Satan: «D'où viens-tu?» Satan répondit à l'Eternel: «De parcourir la terre et de m'y promener.»

Un jour, les anges de Dieu vinrent se présenter devant l'Eternel, et Satan vint aussi au milieu d'eux. L'Eternel dit à Satan: «D'où viens-tu?» Satan répondit à l'Eternel: «De parcourir la terre et de m'y promener.»

2. Deux séries d’épreuves

 

  • Une attaque simultanée : Le même jour, au même moment 4 attaques !

 

  1. «Les bœufs labouraient et les ânesses broutaient à côté d'eux. Des Sabéens se sont jetés sur eux et les ont enlevés. Ils ont tué les serviteurs à coups d’épée et je suis le seul à avoir pu m’échapper pour t'en apporter la nouvelle.»
  2. «La foudre est tombée du ciel, a embrasé les brebis et les serviteurs et les a dévorés. Je suis le seul à avoir pu m’échapper pour t'en apporter la nouvelle
  3. «Des Chaldéens répartis en trois bandes se sont précipités sur les chameaux et les ont enlevés. Ils ont tué les serviteurs à coups d'épée et je suis le seul à avoir pu m’échapper pour t'en apporter la nouvelle
  4. «Pendant que tes fils et tes filles mangeaient et buvaient du vin chez leur frère aîné, un grand vent est venu depuis l'autre côté du désert et a frappé contre les quatre coins de la maison. Elle s'est écroulée sur les jeunes gens et ils sont morts. Je suis le seul à avoir pu m’échapper pour t'en apporter la nouvelle.»

 

Job 1 :20-22

Job se leva alors, déchira son manteau et se rasa la tête. Puis il se jeta par terre, se prosterna et dit:

«C’est nu que je suis sorti du ventre de ma mère, et c’est nu que je repartirai. L'Eternel a donné et l'Eternel a repris. Que le nom de l'Eternel soit béni!»

Dans tout cela, Job ne pécha pas, il n'attribua rien d’inapproprié à Dieu.

Job 3:24-25  "En effet, la seule nourriture qui se présente à moi, ce sont mes soupirs,  et mes cris de détresse déferlent comme l'eau.  Ce dont j’ai peur, c'est ce qui m'arrive;  ce que je redoute, c'est ce qui m'atteint."
Job 3:24-25  "En effet, la seule nourriture qui se présente à moi, ce sont mes soupirs,  et mes cris de détresse déferlent comme l'eau.  Ce dont j’ai peur, c'est ce qui m'arrive;  ce que je redoute, c'est ce qui m'atteint."

Job 3:24-25 "En effet, la seule nourriture qui se présente à moi, ce sont mes soupirs, et mes cris de détresse déferlent comme l'eau. Ce dont j’ai peur, c'est ce qui m'arrive; ce que je redoute, c'est ce qui m'atteint."

  • Sa santé attaquée

 

Job 2 :3-6

L'Eternel dit à Satan:

 «As-tu remarqué mon serviteur Job? Il n'y a personne comme lui sur la terre. C'est un homme intègre et droit. Il craint Dieu et se détourne du mal. Il persévère dans son intégrité et c’est sans raison que tu m'incites à le perdre

Satan répondit à l'Eternel:

«Peau contre peau! Tout ce qu’un homme possède, il est prêt à l’échanger contre sa vie. Mais porte donc la main contre lui, touche à ses os et à sa chair, et je suis sûr qu'il te maudira en face

L'Eternel dit à Satan:

«Le voici: je te le livre. Seulement, épargne sa vie

La femme de Job : "Maudit Dieu et meurt !"
La femme de Job : "Maudit Dieu et meurt !"

La femme de Job : "Maudit Dieu et meurt !"

3. Les amis de Job

 

Nous allons assister à une série de dialogues, où les amis de Job viendront spéculer, chacun sur les causes de ses malheurs.

 

Venus chacun de son pays :

  1. Eliphaz de Théman
  2. Bildad de Shuach
  3. Tsophar de Naama

 

Job crie sa souffrance sans jamais attaquer Dieu.

Il maudit le jour de sa naissance, Eliphaz intervient, Sophar intervient, Job répond à chacun. Chacun prendra la parole et répondra à plusieurs reprises aux autres, on spécule on affirme, on maintient.

Pendant 7 jours et 7 nuits, ils restèrent assis par terre à côté de lui, sans lui dire un mot, car ils voyaient à quel point sa douleur était grande.

Pendant 7 jours et 7 nuits, ils restèrent assis par terre à côté de lui, sans lui dire un mot, car ils voyaient à quel point sa douleur était grande.

4. La sagesse qui sort de la souffrance

 

Job finit par conclure avec des paroles de sagesse :

 

Job 27 et 28

 «Le Dieu qui me refuse justice est vivant! Le Tout-Puissant qui me remplit d'amertume est vivant! Aussi longtemps que je respirerai, que le souffle de Dieu passera dans mes narines, mes lèvres ne diront aucune injustice, ma langue ne prononcera rien de faux.

Je ne risque pas de vous donner raison. Jusqu'à mon dernier soupir je défendrai mon intégrité. Je suis agrippé à ma justice et je ne la lâcherai pas. Mon cœur ne me fait de reproche sur aucun jour de ma vie. Que ce soit mon ennemi qui soit traité en méchant, et celui qui se dresse contre moi en homme injuste! »

 

 

« Mais la sagesse, où peut-on la trouver?

C'est Dieu qui sait comment parvenir jusqu’à elle, c'est lui qui connaît son emplacement, car il voit jusqu'aux extrémités de la terre, il aperçoit tout sous le ciel. (…)

Puis il a dit à l'homme: ‘La crainte du Seigneur, voilà en quoi consiste la sagesse.

S'éloigner du mal, voilà en quoi consiste l'intelligence.’ »

 

Job se lancera ensuite dans un discours visant à affirmer son innocence, il parlera des temps anciens et les malheurs d’aujourd’hui.

18. Résumé sur le livre de Job
18. Résumé sur le livre de Job

5. Elihu, la sagesse de la jeunesse

 

Reproches à Job et à ses amis

 

Job 32 :1-4,6-9

Ces trois hommes cessèrent de répondre à Job parce qu'il se considérait comme juste. Alors Elihu, fils de Barakeel, originaire de Buz et membre du clan de Ram, se mit en colère. Il se mit en colère contre Job parce qu'il se prétendait juste devant Dieu, et il se mit en colère contre ses trois amis parce qu'ils ne trouvaient rien à répondre et condamnaient ainsi Dieu. Comme ils étaient plus âgés que lui, Elihu avait attendu jusqu'à ce moment pour parler à Job.

 

Elihu, fils de Barakeel, originaire de Buz, prit la parole et dit:

«Je suis jeune et vous êtes des vieillards. Voilà pourquoi j'étais intimidé et j’avais peur

de vous exprimer mon opinion. Je me disais: ‘L’expérience parlera, le grand nombre d’années fera connaître la sagesse.’ Mais en réalité, dans l'homme, c'est l'Esprit, le souffle du Tout-Puissant qui donne la capacité de comprendre. Ce n'est pas le grand nombre d’années qui procure la sagesse, ce n'est pas la vieillesse qui permet de discerner ce qui est juste. (…) »

 

Elihu parlera ensuite longuement de la justice souveraine, il fera un appel à rechercher Dieu et finira pas évoquer le sort des justes et des coupables.

Elihu

Elihu

6. Job Et Dieu

 

Dans cette dernière partie, Dieu interviendra avant de  restituer à Job tout ce qu’il avait perdu. Dieu confrontera Job et tous ses amis, à tout ce qu’ils ont dit et à tout ce qu’ils ont cru à tort, réaffirmant par là-même qu’il est Dieu et que les hommes sont dépourvus de sagesse pour comprendre sa profondeur.

 

En cela l’Eternel pousse l’homme à plus d’intelligence, plus de sagesse, plus de connaissances multiples (biologie, astronomie, géologie, mathématiques, etc) et à ne pas se regarder comme étant le centre du monde :

 

  • Description des œuvres divines
  • Les soins divins pour les animaux
  • Incapacité de Job à répondre
  • Les animaux monstrueux
  • Aveu par Job de son ignorance
  • Retour de Job à la prospérité

 

 

 

L'Eternel reprit la parole et dit à Job:  «Le faiseur de reproches va-t-il faire un procès au Tout-Puissant?  Celui qui veut corriger Dieu va-t-il répliquer?»

L'Eternel reprit la parole et dit à Job: «Le faiseur de reproches va-t-il faire un procès au Tout-Puissant? Celui qui veut corriger Dieu va-t-il répliquer?»

Job 42 :1-6

Job répondit à l'Eternel:

 «Je reconnais que tout est possible pour toi et que rien ne peut s’opposer à tes projets.

Qui est celui qui dissimule mes plans par un manque de savoir ?

Oui, j'ai parlé, sans les comprendre, de merveilles qui me dépassent et que je ne connais pas. Ecoute-moi et je parlerai! Je t'interrogerai et tu me renseigneras.

Mon oreille avait entendu parler de toi, mais maintenant mon œil t'a vu. C'est pourquoi je me condamne et je reconnais mes torts sur la poussière et sur la cendre.»

Après avoir adressé ces paroles à Job, l’Eternel dit à Eliphaz de Théman: «Je suis en colère contre toi et contre tes deux amis parce que vous n'avez pas parlé de moi correctement comme l'a fait mon serviteur Job.

Après avoir adressé ces paroles à Job, l’Eternel dit à Eliphaz de Théman: «Je suis en colère contre toi et contre tes deux amis parce que vous n'avez pas parlé de moi correctement comme l'a fait mon serviteur Job.

L'Eternel bénit la dernière partie de la vie de Job beaucoup plus que la première. Il posséda 14'000 brebis, 6000 chameaux, 1000 paires de bœufs et 1000 ânesses. Il eut aussi 7 fils et 3 filles

L'Eternel bénit la dernière partie de la vie de Job beaucoup plus que la première. Il posséda 14'000 brebis, 6000 chameaux, 1000 paires de bœufs et 1000 ânesses. Il eut aussi 7 fils et 3 filles

Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES