Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Mike Adams, Natural News

 

27 mai 2014

 

 

La Maison Blanche a officiellement admis que des programmes de fausse vaccination ont été pratiqués par les US comme prétexte pour voler secrètement des échantillons d'ADN, dans le cadre de la soi-disant "lutte contre le terrorisme". Le but du procédé, réalisé au Moyen-Orient, était d'utiliser l'analyse d'ADN pour identifier de prétendus terroristes qui deviendraient ensuite des cibles à abattre.

Comme le rapportait le New York Times en 2011, "Dans les mois précédant l'assassinat d'Osama Ben Laden, la CIA a mené un programme bidon de vaccination à Abbottabad, au Pakistan, comme un subterfuge dans le but d'obtenir des preuves ADN de membres de la famille de Ben Laden qui étaient supposés se terrer là-bas dans un camp".

"Des agents de la CIA recrutèrent un médecin pakistanais expérimenté pour organiser une campagne de vaccination à Abbottabad, en démarrant le "projet" dans un quartier plus pauvre de la ville pour le faire paraître plus authentique", rapporte le Guardian.

Cette méthode, dévoilée pour la première fois en 2011, est une première dans l'histoire d'un gouvernement américain forcé d'admettre qu'il se sert d'une activité de "santé publique" pour récolter secrètement et illégalement de l'ADN de gens juste pour tenter d'assassiner une seule personne.

Comment exactement un programme de vaccination pourrait récolter de l'ADN des gens ? Ce n'est vraiment pas difficile. Comme l'explique le Guardian, "des infirmières ont été formées à aspirer du sang dans l'aiguille en administrant le produit".

La Maison Blanche dit qu'elle va arrêter d'utiliser les fausses vaccinations pour collecter l'ADN et tuer les gens

 

Aujourd'hui la Maison Blanche dit qu'elle ne se servira plus de campagnes vaccinales comme tactiques pour la "guerre anti-terroriste". Et les habitants du monde sont supposés faire automatiquement confiance à cette promesse même si elle provient du régime même qui a été la première à mener une opération trompeuse de vaccination


C'est presque comme si la Maison Blanche disait, "Ouais, nous avons mené une opération de fausse vaccination ; nous avons récupéré de l'ADN de vos enfants ; nous vous avons menti sous prétexte de santé publique et nous avons été pris la main dans le sac...mais maintenant vous pouvez nous croire ! Nous en faisons la promesse !"
Cette promesse apparemment ridicule vient de faire surface cette semaine dans le cadre d'une annonce de la Maison Blanche selon laquelle les US "ne se serviraient pas de programmes de vaccination pour des opérations d'espionnage", selon Yahoo News.

La Maison Blanche est embêtée parce qu'avec leur programme de fausse vaccination dans le passé, les habitants du Moyen-Orient ne font plus confiance aux vaccins. (Ouah, j'ai manqué m'étouffer ! Imaginez ça!) Ce qui a failli effrayer l'établissement médical au complet, terrifié que quelqu'un quelque part dise "Non !" aux vaccins et par là détruise la civilisation humaine toute entière avec la polio.

Selon Yahoo News, la conseillère sur l'anti-terrorisme à la Maison Blanche, Lisa Monaco, a relayé aujourd'hui cette nouvelle affirmation aux doyens des 13 facultés de santé publique des US. Elle aurait ajouté, "L'agence ne cherchera pas à obtenir ou exploiter de l'ADN ou un autre matériel génétique par l'intermédiaire de tels programmes", confirmant encore une fois que la CIA s'est servie de faux programmes de vaccination pour acquérir des échantillons d'ADN afin de pister des cibles humaines et les exterminer.

Tout ceci valide l'authentique description que les vaccins ont servi d'armes de guerre contre des individus que les US considèrent comme ses ennemis.

Je me souviens en avoir parlé il y a quelques années et avoir été traité pour cela de "théoricien de la conspiration". Encore une fois pourtant, les faits ont émergé prouvant que nous avons raison d'être d'intelligents analystes de la conspiration en enquêtant sur les tromperies mondiales.

Comme je l'ai déjà écrit, quiconque pense qu'il n'existe pas de conspiration est un attardé mental. La Maison Blanche a en fait ouvertement admis avoir mené une "conspiration vaccinale" comme tactique de guerre. (Une "conspiration" consiste principalement en un complot de deux personnes ou plus qui en abusent d'autres. Ce procédé de fausse vaccination, par définition, était une conspiration très élaborée.)

Pakistan et alarmisme de l'OMS sur la polio

 

Mais aujourd'hui le retour de manivelle pour le procédé de fausse immunisation fait paniquer les officiels américains. Ils réalisent maintenant qu'ils ont jeté un discrédit sur la confiance en les vaccins occidentaux. Après tout, si la Maison Blanche admet avoir utilisé de fausses vaccinations pour rassembler à couvert des preuves ADN, qu'est-ce qui empêchera les US d'utiliser des programmes falsifiés de vaccination pour accomplir d'autres choses abominables comme d'injecter aux gens des virus cancérigènes ?


Oups, ça s'est déjà produit. Cela s'est produit ici aux US, en fait, quand on a découvert que 98 millions d'américains avaient reçu une injection de vaccin anti-polio contaminé par des virus cancérigènes. Pour s'assurer que personne ne soit au courant de ce bazar de vaccins dangereux, le Centre de Contrôle des Maladies a tranquillement enlevé toute trace de l'histoire de son site web.

Pour quelqu'un dont la moitié du cerveau fonctionne encore, cependant, il est clair comme de l'eau de roche que des vaccins ont déjà été utilisés comme armes de guerre par les US. C'est admis ouvertement par la Maison Blanche avec la promesse de "ne pas recommencer".

C'est la même Maison Blanche qui en passant, a promis à la nation un étiquetage des OGM, la fermeture de prisons militaires secrètes et l'équilibrage du budget fédéral. Dans la catégorie des "promesses tenues", cette institution au jour d'aujourd'hui n'a virtuellement rien accompli.

 

Le procédé de vaccination US pourrait-il servir à collecter de l'ADN des américains ?

 

Ce n'est plus une question absurde. C'est précisément ce qu'a admis avoir fait la MB sur un sol étranger. La même chose pourrait-elle se passer sur le sol américain et viser les américains ?


Bien sûr que c'est possible. Quel meilleur moyen pour que des millions de gens se mettent en rang et donnent des échantillons d'ADN que d'inventer une "pandémie" fictive et offrir un "traitement salutaire" sous forme d'un vaccin ?

Les masses sont presque toutes déjà entraînées à accepter toute injection que le gouvernement veut leur faire subir, donc aussi longtemps que des campagnes de collecte d'ADN seront organisées dans le cadre de "santé publique", la résistance sera virtuellement inexistante.

La plupart des vaccins que se font injecter les américains sont déjà totalement inutiles. Par exemple, ils sont toujours vaccinés contre la polio quand bien même il n'y a pas eu un seul cas de polio aux US depuis 35 ans. Pour augmenter l'assurance que davantage de gens voudront se faire injecter des vaccins polio inutiles médicalement, l'OMS a fabriqué récemment une "urgence mondiale sanitaire", dans un style hystérique qui laissait supposer que nous allions tous mourir misérablement si nous ne nous précipitions pas immédiatement pour nous faire vacciner.

Les vaccins anti-grippaux, pareillement, ont une efficacité égale à zéro et cela a été scientifiquement prouvé. En même temps, l'OMS admet ouvertement que ces vaccins contiennent toujours du mercure, métal lourd décrit comme un neurotoxique qui détruit les tissus cérébraux.


 

5 utilisations étonnantes des vaccins (comme prouvé par l'histoire récente)

 

Les vaccins ont leur utilité, finalement. Ils sont vraiment super pour ces 5 choses :


1) Administrer du mercure à la population
2) Récupérer en secret de l'ADN des gens
3) Fournir un prétexte aux opérations de la CIA
4) Injecter des virus cancérigènes à des millions de gens
5) Entraîner la population à mettre en pratique "l'obéissance médicale"

Mais les vaccins sont les plus performants pour tout faire sauf ce qu'ils prétendent être : une prévention des maladies infectieuses.

Il s'avère que les meilleures défenses contre les maladies infectieuses sont :


* L'absorption d'excellents nutriments provenant de diverses variétés de plantes fraîches
* Une bonne hygiène de vie et de bons systèmes sanitaires publics
* Des taux optimum de vitamine D dans la population
* Des lavages de main réguliers de l'équipe médicale et des patients
* Une exposition délibérée aux microbes amis de la terre et même à ceux des animaux de ferme
* Éviter une exposition aux substances immunodépressives comme la fumée de tabac ou les métaux lourds

Concernant l'inutilité des vaccins pour une maladie éradiquée, voir le graphique ci-dessous qui montre que la rougeole avait été virtuellement éradiquée avant même l'introduction du vaccin anti-rougeoleux. Aujourd'hui, les instances médicales prétendent à tort que les vaccins sont seuls responsables de l'éradication de maladies comme la rougeole, la variole et la polio. Mais si les vaccins seuls ont entraîné une diminution, alors pourquoi presque toute le déclin de la rougeole est-il survenu AVANT l'introduction du vaccin anti-rougeole ? (Les vaccins peuvent-ils voyager dans le temps?)

 

Measles-Decline-Vaccines.jpg

 

http://bistrobarblog.over-blog.com/article-un-programme-de-vaccination-bidon-pour-recuperer-de-l-adn-123770990.html

White House admits staging fake vaccination operation to gather DNA from the public

 

eTrust Pro Certified

vaccine
71K
 
 
Delicious
 

(NaturalNews) The White House has officially admitted that fake vaccination programs have been used by the United States as a cover for covertly stealing DNA samples from the public as part of the so-called "war on terror." The aim of the scheme, carried out in the Middle East, was to use DNA analysis to identify suspected terrorists who would then be targeted to be killed by the United States.

As the New York Times reported in 2011, "In the months before Osama bin Laden was killed, the Central Intelligence Agency ran a phony vaccination program in Abbottabad, Pakistan, as a ruse to obtain DNA evidence from members of Bin Laden's family thought to be holed up in an expansive compound there." (1)

"CIA agents recruited a senior Pakistani doctor to organize the vaccine drive in Abbottabad, even starting the "project" in a poorer part of town to make it look more authentic," reports The Guardian (2).

This scheme, first unveiled in 2011, is the first time in history that the U.S. government has been forced to admit using a "public health" activity to secretly and illegally harvest DNA from the public in an attempt to assassinate one individual.

How exactly could a vaccination program harvest DNA from people? It's a simple matter, really. As The Guardian explains, "nurses could have been trained to withdraw some blood in the needle after administrating the drug."

 

White House says it will stop using fake vaccination programs to gather DNA and kill people

Now the White House says it will no longer use fake vaccination campaigns as a tactic in the "war on terror." And the people of the world are supposed to automatically trust this promise even though it comes from the exact same regime that ran the deceptive vaccination operation in the first place.

It's almost as if the White House is saying, "Yeah, we ran a fake vaccination op; we harvested the DNA of your children; we lied to your people under the cover of public health and we got caught... but NOW you can trust us! We promise!"

This seemingly ludicrous promise just surfaced this week as part of a White House announcement that the United States would "not use vaccination programs as cover for spy operations," according to Yahoo News. (3)

The White House is concerned that because of the CIA's use of fake vaccination programs in the past, people in the Middle East no longer trust vaccines. (Gasp! Imagine that!) This has nearly the entire medical establishment freaked out, terrified that somebody somewhere might say "No!" to vaccines and thereby destroy the entire human civilization with polio. Click here to read my recent story on W.H.O. fear mongering and hysterics surrounding the fabricated polio "global health emergency."

According to Yahoo News, White House anti-terrorism advisor Lisa Monaco has now relayed this new claim to the deans of 13 public health schools in the United States. She reportedly added, "the agency will not seek to obtain or exploit DNA or other genetic material acquired through such programs," once again confirming the CIA had been using fake vaccination programs to acquire DNA samples in order to track down human targets for termination.

All this validates the true description that vaccines have been used as weapons of war against individuals the United States considers to be its enemies.

I remember reporting on this several years ago and being called a "conspiracy theorist" for doing so. Yet once again, the facts have emerged that proved us correct in being intelligent conspiracy analysts who investigate deception in the world.

As I've since written, anyone who believes there are no such thing as conspiracies is mentally retarded. The White House, in fact, is openly admitted it ran a "vaccine conspiracy" as a tactic of warfare. (A "conspiracy" merely consists of two or more people plotting to deceive others. This fake vaccination scheme was, by definition, an elaborate conspiracy.)

Pakistan and the WHO's polio fearmongering

But now the backlash against the fake immunization scheme has U.S. officials in a panic. They now realize they've discredited all trust in western vaccines. After all, if the White House now admits using fake vaccination ops to coverly gather DNA evidence, what's to stop the U.S. from using fake vaccination programs to accomplish other nefarious things like injecting people with stealth cancer viruses?

Oops, that already happened. It happened right here in the United States, in fact, when 98 million Americans were found to have been injected with polio vaccines contaminated with cancer-causing viruses. In order to make sure no one learned about this deadly vaccine snafu, the CDC quietly removed all accounts of this history from its website.

To anyone with half a brain still functioning, however, it's crystal clear that vaccines have already been used as weapons of war by the United States. This is openly admitted now by the White House along with a promise that "we won't do it again."

This is the same White House that promised nationwide GMO labeling, closing down secret military prisons and balancing the federal budget, by the way. In the category of "promises kept," the present-day White House has achieved virtually nothing.

Could U.S. vaccination scheme be used to gather DNA on Americans?

It's no longe an outlandish question. This is precisely what the White House has already admitted to doing on foreign soil. Could the same thing now be conducted on U.S. soil and aimed at Americans?

Of course it could. What better way to get millions of people to line up and voluntarily give up DNA samples than to invent a fictitious "pandemic" and offer a "lifesaving treatment" in the form of a vaccine?

Most of the masses have already been trained to accept any and all injections the government wants them to endure, so as long as a DNA harvesting campaign is framed in the language of "public health," resistance will be virtually nonexistent.

Most of the vaccines Americans already take are utterly useless to begin with. For example, Americans are still being vaccinated against polio even though there hasn't been a single case of polio in the USA for 35 years. To help make sure more people get injected with medically unnecessary polio vaccines, the W.H.O. recently fabricated an hysterical tabloid-style "global health emergency" that inferred we would all die miserable deaths if we didn't immediately rush out to get injected with more polio vaccines.

Flu shots, similarly, have almost zero efficacy and have been scientifically proven to accomplish nothing in nearly 99 out of 100 people who receive them. At the same time, the CDC openly admits flu shots still contain toxic mercury, a documented neurotoxic heavy metal that destroys brain tissue.

Five amazing uses for vaccines (as proven by recent history)

Vaccines do have their uses, ultimately. They're really great at these five things:

1) Administering mercury to the population
2) Covertly harvesting DNA from the public
3) Providing a cover story for CIA operations
4) Injecting millions of people with stealth cancer viruses
5) Training the population to practice "medical obedience"

But vaccines are really, really terrible at doing the thing the one thing they claim to be all about: preventing infectious disease.

It turns out the best defenses against infectious disease are:

* Excellent nutrient intake from a wide variety of fresh plants
* Good public hygiene and public sanitation systems
* Healthy levels of vitamin D across the population
* Regular hand washing by medical staff and patients
* Deliberate exposure to friendly microbes in soils and even farm animals
* Avoidance of exposure to immunosuppressive substances such as tobacco smoke or heavy metals

If you'd really like to learn the historical truth about vaccines vs. infectious disease, read this outstanding book by Dr. Suzanne Humphries entitled Dissolving Illusions: Disease, Vaccines, and The Forgotten History.

Her website also features a huge collection of eye-opening graphs citing scientific evidence that completely contradicts the false vaccination narrative currently being pushed by the U.S. government.

Example: This graph shows how measles was already virtually eradicated even before the introduction of the measles vaccine. Today, medical institutions falsely claim that vaccines alone are responsible for eradicating diseases like measles, smallpox and polio. But if vaccines alone caused the decline, then why did nearly all the decline in measles happen BEFORE the introduction of the measles vaccine? (Can vaccines travel through time?)




Sources for this article include:
(1) http://www.nytimes.com/2011/07/12/world/asia...
(2) http://www.theguardian.com/world/2011/jul/11...
(3) http://news.yahoo.com/white-house-vows-cia-n...


Learn more: http://www.naturalnews.com/045318_fake_vaccines_dna_harvesting_white_house.html##ixzz33Vf2uOL8

http://www.naturalnews.com/045318_fake_vaccines_dna_harvesting_white_house.html#