Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Dix Commandements : Tu ne tueras point

Exode 20:3-17

 

  1. Tu n'auras pas d'autres dieux devant moi
  2. Tu ne te feras pas de sculpture sacrée ni de représentation
  3. Tu n’utiliseras pas le nom de l'Eternel à la légère
  4. Souviens-toi de faire du jour du repos un jour saint.
  5. Honore ton père et ta mère
  6. Tu ne commettras pas de meurtre
  7. Tu ne commettras pas d'adultère
  8. Tu ne commettras pas de vol
  9. Tu ne porteras pas de faux témoignage
  10. Tu ne convoiteras pas
Les Dix Commandements : Tu ne tueras point

1. La mort, omniprésente dans la Bible

 

 

Le premier livre de la Bible relate le premier meurtre de l’histoire. Le dernier livre de la Bible expose la fin définitive de tout, l'inauguration du Paradis et de l'Enfer. La vengeance et la rétrbution de Dieu. Du livre de la Genèse à l’Apocalypse, c’est l’Alpha et l’Oméga, c’est-à-dire le commencement et la fin.

 

Ancien Testament

Nouveau Testament

Genèse 4:8

Cependant, Caïn adressa la parole à son frère Abel; mais, comme ils étaient dans les champs, Caïn se jeta sur son frère Abel, et le tua.

Apocalypse 21:4

Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

 

 

Mourir c’est cesser d’exister sur Terre. Bibliquement parlant, mourir, c’est franchir définitivement une étape, sans possibilité de retour.

 

Hébreux 9:27-28

27 Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seul fois, après quoi vient le jugement,

28 de même Christ, qui s'est offert une seul fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut.

 

Ainsi la Bible enseigne clairement l’homme vit sur terre une seule fois, puis il meurt une seule fois, et après vient le jugement, c’est-à-dire qu’il n’existe plus de possibilité d’amélioration, aucune possibilité de revenir sur terre. Nous avons une seule chance de notre vivant sur terre, après la mort, rien n’est plus possible, nous serons jugés sur notre qualité de vie et nos choix, de notre vivant sur Terre.

Les Dix Commandements : Tu ne tueras point

2. Mécanisme spirituel du meurtre

 

Le premier être humain à connaître la mort et aussi premier à subir un meurtre c’est Abel. Nous avons à partir de ce récit, des renseignements importants concernant cette mort, puisqu’il est dit que le sang d’Abel criait à Dieu.

 

Le sang de ceux qui ont été supprimés, crient vengeance à Dieu.

 

Genèse 4 :10

Et Dieu dit: Qu'as-tu fait? La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu'à moi.

 

Pourquoi le sang crie-t-il à Dieu ? Dieu l’a expliqué lui-même, l’âme est liée au sang. D’où l’interdiction de consommer le sang. Le sang est un élément sacré, que ce soit celui des animaux ou de l’homme. Cette interdiction est hors catégorie des aliments dits impurs ou purs que nous avons le droit de consommer aujourd’hui. Mais il reste des insterdits alimentaires d’ordre spirituels, tels que consommer des aliments sacrifiés aux idoles et la consommation de sang.

 

Ancien Testament

Nouveau Testament

Genèse 9:4

Seulement, vous ne mangerez point de chair avec son âme, avec son sang.

Lévitique 17:14

Car l'âme de toute chair, c'est son sang, qui est en elle. C'est pourquoi j'ai dit aux enfants d'Israël: Vous ne mangerez le sang d'aucune chair; car l'âme de toute chair, c'est son sang: quiconque en mangera sera retranché.

Actes 15:28-29

28 Car il a paru bon au Saint Esprit et à nous de ne vous imposer d'autre charge que ce qui est nécessaire,

29 savoir, de vous abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l'impudicité, choses contre lesquelles vous vous trouverez bien de vous tenir en garde. Adieu.

 

Ainsi le sang témoigne de notre mort à Dieu. Qu’un homme soit tué par un autre homme, ou par un animal, son sang crie vengeance à Dieu. Tous les animaux et tous les hommes qui auront tué un humain, rendront des comptes au Créateur.

 

Genèse 9:5

Sachez-le aussi, je redemanderai le sang de vos âmes, je le redemanderai à tout animal; et je redemanderai l'âme de l'homme à l'homme, à l'homme qui est son frère.

 

Hébreux 10:30

Car nous connaissons celui qui a dit: A moi la vengeance, à moi la rétribution! et encore: Le Seigneur jugera son peuple.

 

Apocalypse 6:10

Ils crièrent d'une voix forte, en disant: Jusques à quand, Maître saint et véritable, tarde-tu à juger, et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre?

 

Cette vengeance intervient uniquement dans le cas où l’auteur du crime ne se sera pas repenti. Dans le livre de Matthieu Jésus a expliqué, tout peut être pardonné à un homme, il y a un seul péché impardonnable, le blasphème contre le Saint-Esprit.

 

Matthieu 12:31

C'est pourquoi je vous dis: Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera point pardonné.

 

C’est ainsi qu’exprimer des regrets et un profond désir de changement, autrement dit, se repentir, permet d’obtenir le pardon. A défaut il faudra rendre des comptes.

Caïn a exprimé des regrets, Dieu l’a épargné et protégé.

 

Genèse 4:15-16

15 L'Eternel lui dit: «Si quelqu'un tue Caïn, Caïn sera vengé sept fois» et l'Eternel mit un signe sur Caïn afin que ceux qui le trouveraient ne le tuent pas.

16 Caïn s'éloigna de l'Eternel et habita le pays de Nod, à l'est d'Eden.

Les Dix Commandements : Tu ne tueras point

3. Le plan de Dieu

 

 

Jérémie 29:11

En effet, moi, je connais les projets que je forme pour vous, déclare l'Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance.

 

Personne n’a le droit d’intervenir dans le plan de Dieu. Car tout au long de la Bible nous apprenons que Dieu prévoit un plan positif, même pour les méchants. Certains acceptent de marcher selon ce plan, d’autres s’en détournent, mais personne ne doit intervenir en ôtant la vie d’un homme. Car Dieu se montre patient et miséricordieux envers les hommes. Lorsque nous péchons, il attend notre repentance.

 

Ancien Testament

Nouveau Testament

Ézéchiel 18:23

Ce que je désire, est-ce que le méchant meure? dit le Seigneur, l'Éternel. N'est-ce pas qu'il change de conduite et qu'il vive?

2 Rois 17:13

Néhémie 1:9

Jérémie 3:22

Joël 2:12

 

Marc 3:28

Je vous le dis en vérité, tous les péchés seront pardonnés aux fils des hommes, et les blasphèmes qu'ils auront proférés;

Matthieu 4:17

Actes 2:38

Actes 3:19

1 Corinthiens 15:34

 

 

 

Il se trouve que certains meurent sans faire preuve de repentance, c’est-à-dire sans être pardonnés. Pour cette raison, on n’a de cesse de nous demander de nous tenir prêts. Car nous ne connaissons pas l’heure; ni la durée initiale de notre séjour sur terre ni de l'heure d'une mort prématurée .

Les Dix Commandements : Tu ne tueras point
Les Dix Commandements : Tu ne tueras point

4. Cas particuliers ?

 

 

L’homme peut croire à tort qu’il existe des excuses pour donner la mort, des cas où on peut donner la mort. Pourtant même lorsque les hommes vivaient à l’époque de la loi du Talion, Dieu appréciait le fait que certaines personnes n’en faisaient pas usage. Méditons sur ce que Dieu a dit à David, puis à la Salomon.

 

A David :

A Salomon :

1 Chroniques 28:3

Mais Dieu m'a dit: Tu ne bâtiras pas une maison à mon nom, car tu es un homme de guerre et tu as versé du sang.

 

2 Chroniques 1:11-12

11 Dieu dit à Salomon: Puisque c'est là ce qui est dans ton coeur, puisque tu ne demandes ni des richesses, ni des biens, ni de la gloire, ni la mort de tes ennemis, ni même une longue vie, et que tu demandes pour toi de la sagesse et de l'intelligence afin de juger mon peuple sur lequel je t'ai fait régner,

12 la sagesse et l'intelligence te sont accordées. Je te donnerai, en outre, des richesses, des biens et de la gloire, comme n'en a jamais eu aucun roi avant toi et comme n'en aura aucun après toi.

 

La loi du Talion, est la loi selon laquelle, on a le droit de faire à quelqu’un ce qu’il nous a fait. A ce moment tuer en échange d’une vie prise était normal. Jésus ira plus loin, car son sacrifice ne nous permet pas de nous venger. Le commandement ouvert s’est totalement fermé, l’homme a interdiction formelle de tuer son prochain, peu importe le contexte.

 

 

Ancien Testament

Loi du Talion en vigueur

Nouveau Testament

Loi du Talion abrogée

Exode 21:23-25

(…)

 tu donneras vie pour vie, oeil pour oeil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, brûlure pour brûlure, blessure pour blessure, meurtrissure pour meurtrissure.

Matthieu 5:38-45

Vous avez appris qu'il a été dit: Œil pour œil et dent pour dent.

 

Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l'autre. Si quelqu'un veut te faire un procès et prendre ta chemise, laisse-lui encore ton manteau. Si quelqu'un te force à faire un kilomètre, fais-en deux avec lui. Donne à celui qui t’adresse une demande et ne te détourne pas de celui qui veut te faire un emprunt.

 

Vous avez appris qu'il a été dit: ‘Tu aimeras ton prochain et tu détesteras ton ennemi.’

 

Mais moi je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous détestent et priez pour ceux [qui vous maltraitent et] qui vous persécutent, afin d'être les fils de votre Père céleste. En effet, il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

 

Les enseignements de Jésus, impliquent aussi les cas de danger de morts, nous devons nous laisser faire. Par exemple dans si deux hommes portent une arme, il ne faut pas que ce soit le chrétien qui tire.

Je vous rapporte une discussion que j’ai eue avec ma sœur qui voulait aller à l’armée. Je lui demande. Si tu te trouves face à l’ennemi, vas-tu tirer ?

Elle répond oui, bien sûr c’est ma vie contre la sienne !

 

Après avoir discuté bibliquement elle a compris qu’elle était dans l’erreur, et qu’elle se chargerait alors d’un péché. Car Jésus nous demande de sacrifier notre propre vie s’il le faut. Pourquoi se mettre dans une position où cette situation puisse arriver ? Pourquoi entrer dans l'armée de nos jours et se condamner à verser le sang ?

Elle n'est plus partie.

 

1 Jean 3:16

Nous avons connu l'amour, en ce qu'il a donné sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères.

 

Lorsqu’un chrétien se trouve en danger de mort il faut qu’il pense à deux choses :

 

- Dieu peut intervenir dans n’importe quelle situation si nous avons la foi, même à la dernière seconde !

- Si nous mourrons, nous savons où nous allons, mais si nous tuons un ennemi, nous le condamnons à aller dans le séjour des morts, alors que s’il avait vécu, il aurait peut-être fini par trouver la lumière de Dieu

 

Luc 15:7

De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour 99 justes qui n'ont pas besoin de changer d’attitude.
Les Dix Commandements : Tu ne tueras point

5. Suicide et suicide assisté

 

 

Le suicide est potentiellement un péché qui condamne presqu’à coup sûr à l’enfer. Pour deux raisons.

 

1. Le temple

 

La Bible nous dit que nous ne nous appartenons pas à nous-mêmes, notre corps est un prêt dont il faut prendre soin physiquement mais surtout spirituellement. Nous n'avons pas le droit de séparer le corps de l'esprit et de l'âme.

 

1 Corinthiens 6:19

Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes?

 

En effet, personne ne s’est fabriqué lui-même, personne n’a choisi ni ses origines, ni son physique. Il y a un propriétaire, un créateur.

 

1 Thessaloniciens 5:23

Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus Christ!

 

Le fait de se tuer, implique que nous tuons quelque chose qui ne nous appartiens pas. Se tuer, n’est pas différent de tuer quelqu’un d’autre. Puisqu’il a été dit : tu ne tueras point.

 

2. Le salaire du péché c’est la mort

 

La Bible dit : le salaire du péché c’est la mort, c’est-à-dire chaque péché conduit directement à l’enfer. En ce sens il n'existe pas de petit ou grand péché, puisque le moindre d'entre eux est mortel.

En cela aucun humain ne peut entrer au Paradis, car nous commettons des centaines de péchés par jour, non seulement en actes, mais surtout en pensées, puisqu’il nous a été dit, nos mauvaises pensées ou fantasmes comptent pour des péchés.

S’il nous est demandé de prier en tout lieu, en tout temps et continuellement, c’est aussi pour que nous soyons toujours lavés et donc prêts à aller vers Dieu en cas de mort ou d’Enlèvement de Christ.

 

Ainsi tout péché, a une solution, le pardon. Mais ce pardon nous ne pouvons que le demander et l’obtenir que lorsque nous sommes encore sur cette terre des vivants.

Celui qui se suicide a rarement le temps de se repentir après. Puisqu’il est déjà de l’autre côté.

 

 

Concernant le suicide assisté ou ces personnes qu'on débranche, cela n’est pas différent.

J'en avais déjà témoigné, à l’âge de 15 ans je me suis trouvé dans le coma. A l’époque cela faisait quelques années que j’avais des attaques. Cette fois là c’est allé plus loin puisque je me suis trouvé entre la vie et la mort.

 

Au moment où je me suis éteins, je ne m’étais pas repenti, je ne saurais même pas dire à quand remontait ma dernière prière, une semaine tout au plus, puisqu’on se réunissait en famille une fois par semaine pour prier.

Toujours est-il que lorsque je me suis trouvé dans l’entre-deux, j’avais pas mal de péchés sur le dos. Puis je me suis trouvé prisonnier du coma, j’ai passé du temps à demander à Dieu de me guérir, de me faire revenir, je lui expliquais que je souffrais etc. Il ne se passait absolument rien.

A un moment donné, j’ai compris que je ne reviendrais pas, j’ai changé de prières, j’ai demandé le pardon pour mes péchés, j’ai supplié pour ma purification, et c’est seulement là qu’il s’est produit quelque chose. Mon heure n’était pas arrivée, on m’a fait revenir à l’instant même. Tout ce que je peux donner à ce jour comme information, c'est que j'ai rencontré "quelqu'un", qui m'a dit que je guérirais et que je n'aurais plus ces attaques. Ce qui s'est produit, puisque depuis ce jour où je me suis réveillé, je n'ai plus jamais eu d'attaques, à la surprise des médecins.

 

Chaque fois que je pense à cet épisode, je me dis : qu’est-ce qui se serait passé si je n’avais pas eu le temps de me rendre compte qu’il fallait que je me repente ?

Serais-je toujours dans le coma aujourd'hui encore ou enterré parce qu'on m'aurait débranché ?

Si mon heure était arrivée avant cette repentance faite dans le coma, je serai en enfer.

 

Mais Dieu a attendu que je comprenne ce qu’il attendait de moi. C'est à dire que je demande d'abord pardon pour mes péchés, avant de demander quoi que ce soit d'autre. Et si c’est ce qu’il fait avec ces autres gens qu’on débranche ?

Tant que nous avons le souffle de vie, Dieu n’en a pas fini avec nous.  Il y a une raison à tout, pour ceux qui ont la foi, ne faite pas de telles choses, car on voit des gens qui souffrent, des gens qui n’ont pas l’air de comprendre leur propre situation, on a l’impression qu’on les aide en les tuant, mais en réalité, on les condamne à subir bien pire de l’autre côté.

Les Dix Commandements : Tu ne tueras point

6. Concernant toutes les autres situations

 

 

Par exemple l’avortement. Certains le font suite à un viol, d’autres par « accident », d’autres parce qu’on identifie une maladie au bébé, d’autre le font par pur confort, c'est à dire parce que ce n'est pas le moment.

 

J’imagine que la plupart des situations sont particulières et difficiles. Mais il y a une chose que la Bible ne cache pas, Dieu ne considère pas un bébé comme un fœtus, mais comme un être humain qu’il forme dans le ventre des mamans, qui sont déjà dotés d’une personnalité.

 

Psaumes 22:11

dès ma conception j’ai été sous ta garde, dès le ventre de ma mère tu as été mon Dieu.

 

Ésaïe 44:2

Voici ce que dit l'Eternel, celui qui t'a fait et qui t'a façonné depuis le ventre de ta mère, celui qui est ton soutien: N’aie pas peur, Jacob mon serviteur, Jeshurun, toi que j'ai choisi.

Ésaïe 44:24

Voici ce que dit l'Eternel, celui qui te rachète, celui qui t'a façonné dès le ventre de ta mère: C’est moi, l'Eternel, qui suis l’auteur de tout. Tout seul j’ai déployé le ciel, par moi-même j’ai disposé la terre.

Jérémie 1:5

«Avant de te former dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu naisses, je t'avais consacré, je t'avais désigné prophète pour les nations.»

 

 

Il y a des naissances que Dieu n’a ni planifié ni souhaité. Ce sont celles qui ne se produisent pas dans le cadre "normal" qu'il a réservé.

Dieu ne souhaite pas qu'un enfant naisse du viol ou hors mariage. Mais ce ne sont pas des raisons pour ajouter le mal au mal. Dieu est un Dieu qui répare, qui arrange les choses, il faut lui demander !

 

Dans la Bible nous avons le cas d’Ismaël, certes ce n'est pas un cas grave, mais c'est juste un exemple pour comprende un peu les plans de Dieu.

Ismael, Premier fils d’Abraham, fruit d’une manipulation entre des époux et leur servante. Mais le temps de l’Eternel est arrivé, il a donné le fils de la promesse, Isaac, lui accordant les bénédictions et n’évoquant pas le premier fils.

Le père Abraham a remarqué que Dieu n'a pas parlé de l'autre fils, il a sollicité la pitié de Dieu afin que celui-ci n’oublie Ismaël. Dieu a exaucé Abraham.

 

Genèse 17:18,20

18 Et Abraham dit à Dieu: Oh! Qu’Ismaël vive devant ta face!

20A l'égard d'Ismaël, je t'ai exaucé. Voici, je le bénirai, je le rendrai fécond, et je le multiplierai à l'infini; il engendrera douze princes, et je ferai de lui une grande nation.

 

Nous avons un Dieu qui écoute, qui pardonne, qui répare, qui guérrit, qui soutien. Peu importe la largeur ou la profondeur des problèmes, si nous essayons de marcher sur les voies du Seigneur, il réparera nos erreurs, nos malheurs. Car alors qu’il n’élimine pas toujours les problèmes, il nous donne la force pour les affronter. C’est sur cela qu’il faut se concentrer, car Dieu fortifie et aide.

Il est normal que devant une épreuve, la chose la plus simple à faire est de l’éliminer. Mais Dieu sait aussi comment réparer et intervenir, c’est sa volonté que nous devons chercher et sa volonté doit être faite. Pas la nôtre.

 

Luc 22:42

(...)
Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne.

 

 

1 Corinthiens 16:13

Veillez, demeurez fermes dans la foi, soyez des hommes, fortifiez-vous.

 

Éphésiens 6:10

Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.

 

Philippiens 4:13

Je puis tout par celui qui me fortifie.

 

1 Pierre 5:10

Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables.

Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES