Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi 2014 pourrait bien être l’année du déclenchement de la Troisième Guerre mondiale

Pourquoi 2014 pourrait bien être l’année du déclenchement de la Troisième Guerre mondiale

Tensions entre les États-Unis et la Russie, revendications territoriales sur les îles japonaises... Selon certains observateurs comme Roger Cohen du New York Times, le déclenchement d'une Troisième Guerre mondiale ne tiendrait qu'à une étincelle. Atlantico a soumis cette vision à l'analyse de deux géopolitologues.

 

Atlantico : Dans une tribune publiée sur le site américain The Atlantic (voir ici), l'éditorialiste du New York Times Roger Cohen estime que les tensions qui agitent l'Ukraine, la guerre syrienne et les conflits territoriaux dans l'est de la mer de Chine, sont autant d'éléments qui pourraient déclencher une Troisième guerre mondiale. Dans quelle mesure ce scénario vous paraît-il crédible ? Le monde pourrait-il réellement avoir à faire face à une troisième guerre mondiale ?

 

Gérard-François Dumont : Le scénario d'une troisième guerre mondiale n'est pas impossible dans la mesure où plusieurs hypothèses se réaliseraient. La première, ce serait l'élargissement d'un conflit local. On le voit très bien avec la guerre de l’été 2014 au Proche-Orient entre Israël et Gaza.

 

C’est a priori un conflit très localisé dans un espace restreint. Pourtant, il a une résonnance médiatique et géopolitique mondiale que l'on peut mettre en évidence par les statistiques de mortalité. Sa résonnance, avec environ 1 200 morts, est beaucoup plus importante que le conflit syrien qui compte pourtant 170 000 morts depuis 2011.

 

Cette résonnance considérable de la nouvelle guerre entre Israël et Gaza s’explique par la géographie des diasporas, et en particulier des diasporas juives et palestiniennes dans le monde. Sur 7 cercles géographiques s’élargissant progressivement du Proche-Orient au monde, des populations se sentent concernées par le conflit. Le premier cercle est, bien entendu, constitué des populations qui vivent en Israël ou dans les territoires palestiniens, soit environ 12 millions de personnes. Un deuxième cercle (...)lire la suite sur Atlantico

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES