Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De Mahomet à Issa (Jésus) : (Témoignage 7)

Dans notre culture, un chrétien qui devient musulman, perd sa culture, sa famille, son travail, sa maison, quelques fois sa propre vie.

 

Normalement un musulman met 7 ans en moyenne pour devenir réellement chrétien. Pour moi, cela ne se compte pas en années. Il a suffit qu’un garçon très solitaire au lycée, me parle. Il ne me lâchait pas, alors que je lui avais dit non à maintes reprises.

Il m’invitait à des évènements, à des réunions, à des concerts, je répondais toujours non non non ! Je ne voulais pas de contact avec le kaffir, c’est-à-dire l’infidèle.

 

Mais un jour, je me suis rendu dans cette minuscule église dont le pasteur ne devait pas avoir dépassé l’école élémentaire. Tout était petit, isolé, anonyme.

Si vous remarquez d’ailleurs bien, le christianisme se transmet à travers des personnes anonymes qui ont investi leurs vies avec Jésus. Leurs noms ne sont pas marqués en gros sur des livres ou sur des buildings d’églises. De même ce garçon au lycée était un anonyme, qui fréquentait une église anonyme, dont le pasteur était aussi anonyme et c'est ce petit groupe de personnes qui m’a conduit à la croix.

 

Tout ce que je savais sur le christianisme jusqu’à lors, je l’avais appris avec mon iman, à la mosquée. Tout ce que je connaissais du christianisme, était leur version. Toutes les caricatures que j’avais, étaient basées sur les celles qu’on m’avait dites. Plus j'étais méchant, sarcastique avec ces chrétiens, et plus ils se montraient gentils envers moi. J’étais très étonné de l’habilité des chrétiens à m’aimer en dépit de moi. Cela est important, car cet amour est inconditionnel.

 

Un jour je leur demande, pourquoi êtes-vous si gentils envers moi ? Ils me répondent simplement : C’est de façon que Jésus nous aime. Romains 5:8 Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.

De Mahomet à Issa (Jésus) : (Témoignage 7)

C’était un concept radical pour quelqu’un comme moi.

Le jeune homme m’a emmené chez le pasteur. Le pasteur m’a demandé :

- Que penses-tu de Jésus ?

- Issa ?! Nous respectons Issa dans l’islam, d’ailleurs c’est pour cela que nous avons nommé un des sourates en hommage à sa mère ; la sourate de Myriam

- Tu ne peux pas respecter Jésus.

 

C’est d’ailleurs ce que j’enseigne aujourd’hui aux musulmans, vous ne pouvez pas respecter Jésus. Car les musulmans le disent tous et en font des grandes révérences. Car Christ dit qu’il est de Dieu. Issa al Masih, Jésus est le Messie.

Non seulement il est le Messie des juifs, mais il est mort pour le monde entier. Jésus a dit toutes ces choses lui-même. Il ne s’est pas qualifié : prophète dans l’islam.

Dans le cas de Jésus, il EST réellement ce qu’il dit être, le Fils de Dieu, Dieu. Pour résumer, soit on l’accepte soit on le rejette. On ne peut pas se contenter de le « respecter ». Il est Dieu ou une fraude. C’est l’un ou l’autre, tu n’as pas l’option de simplement le respecter.

 

Le pasteur me dit :

- L’islam enseigne que Christ n’a pas été crucifié

- C’est bien cela, Sourate 4 verset 157, dit qu’Issa n’a pas été crucifié, mais quelqu’un d’autre l’a été à sa place

 

Il m’a alors expliqué l’importance de la crucifixion. Lorsque Jésus a été crucifié, cela avait un sens, l’espoir.

Chaque fois que j’ai participé à un débat avec des musulmans, qu’ils soient sunnites, suffîtes, Alawites, shiites, cette question revient toujours chez les musulmans : Qu’est ce la mort d’un seul homme à avoir avec moi ?

Dans l’islam, si je meurs  à cause de l’islam, j’aide ma famille, ma religion, etc. Ma mort a une importance dans l’islam. Alors je demande aux musulmans, qu’est-ce que la mort de Christ signifie pour toi ?

Si Jésus a versé son sang, moi je n’ai plus à le faire. Le sang de Christ m’offre cette chose à laquelle l’islam ne peut répondre, l’assurance du salut.

D’après la Bible, Christ a été crucifié, enterré pendant 3 jours et il ressuscité, il est parti dans le temple au ciel présenter son sang, puis il s’est assis (à la droite du Père).

Alors je demande aux musulmans, pourquoi Christ s’est assis ?

Etait-il fatigué ?

Il s’est assis, parce qu’il avait fini ! Le sacrifice a été offert.

Jésus s’est offert pour moi à la croix, afin que je n’aie pas à le faire moi-même.

 

Je suis resté 4 jours dans cette église, le 4e jour j’ai parlé au pasteur, je lui ai dit que je reconnaissais que Christ est le fils de Dieu et que je voulais être sauvé, je voulais naître de nouveau. Tout ce que le pasteur a dit, c’est qu’il fallait que je veuille que ce soit Christ qui pardonne mes péchés, c’était la façon d’accepter son sacrifice dans ma vie, la façon d’accepter que son sang a été versé pour moi.

 

Je me repends de mes péchés et je tourne ma vie vers lui. Il n’est pas juste un messager, il est le Messie, il n’est pas seulement l’amour de ma vie, il est le Seigneur de ma vie.

Ma vie a changé car je ne vis plus en essayant de « mériter » ses faveurs. Je vis comme ayant reçu ses faveurs. Mon obéissance reflète mon amour pour lui et non une façon de mériter l’amour qu’il me porte.

De Mahomet à Issa (Jésus) : (Témoignage 7)

Découvrir que Christ m’a pardonné, lavé, sauvé, est-ce que cela signifie que je peux faire tout ce que je veux maintenant ?! Est-ce que je peux vive comme je l’entends maintenant que je n’ai pas à mériter mon salut ?!

Non c’est l’inverse. Tout ce que je fais, je ne le fais pas pour être accepté, mais parce que j’ai été accepté.

Cette nouvelle perception des choses a changé ma vie. Je prie même plus maintenant que lorsque j’étais musulman. Parce que je n’ai pas à prier à un moment précis. Dieu me dit que j’ai accès à son trône à tout moment.

Je prie chaque fois que j’en ai besoin, je n’ai pas besoin d’ablutions, je ne suis pas obligé de me mettre dans une certaine position pour qu’il m’écoute. Car Dieu est devenu intime pour moi, il écoute et moi je marche dans l’obéissance.

 

Si les musulmans savaient quelle libération ils éprouveraient en venant à Christ. Abandonnez l’islam, devenez chrétiens. Il nous a tant aimés, nous pleurons facilement car nous sommes libres de l’aimer en retour.

Une des choses qui a attiré mon attention dans le christianisme, c'est la notion d'amour inconditionnel de Dieu, sans crainte, cela pousse à la dévotion, au culte, à la passion. En fait parmi les vrais musulmans que j’ai fréquentés, aucun d’entre eux en réalité ne croit qu’Allah du Coran est le même Jehovah de la Bible. Au fond ils savent tous que nous n’avons pas le même Dieu.

De Mahomet à Issa (Jésus) : (Témoignage 7)

Dans le Coran, Allah n’est pas le Père.

Sourate 112 dit qu’Allah n’a pas d’enfants. C’est un dieu distant des hommes.

 

Or la Bible enseigne que Dieu est intime, proche. Un musulman ne peut pas avoir une relation intime avec Allah. Or dans la Bible, nous apprenons que nous sommes le Temple De l’Esprit de Dieu.

Mon corps est habité  par l‘Esprit de Dieu ! C’est-à-dire que Dieu vient vivre DANS ma vie.

Ceci est véritablement profond ! Surtout pour quelqu’un qui n’a jamais entendu cela !

 

Dans l’islam ce que nous faisons, nous le faisons pas peur. J’ai vécu les 20 premières années de ma vie dans l’islam, ma vie était dirigée par la peur et l’obéissance.

Lorsque tu pries Allah, tu pries par obéissance. Lorsque je suis devenu chrétien, je prie Dieu parce qu’il est Mon Père.

Le christianisme t’offre la relation avec le Créateur qui est ton Père. Dans aucune autre religion on a cet aspect de Dieu qui a une relation avec un humain, exactement comme celui d’un papa et de son enfant. Ce Dieu offre un sacrifice en FAVEUR des hommes.

A travers le monde, on voit des gens jeter des vierges dans le volcan, faire des sacrifices sanguins, pour tenter d’apaiser Dieu. Mais Christ a pris tout cela à la croix.

 

Les musulmans ne connaissent pas la portée du mot : grâce. Ils connaissent mieux le mot miséricorde. Or la miséricorde et la grâce ne sont pas à confondre.

 

  • Dans l’islam Allah est miséricordieux parce qu’il ne te tue pas lorsqu’il le peut, c’est le symbole de sa souveraineté.
  • Dans la Bible la miséricorde c’est lorsque je ne suis pas puni alors que je devrais l’être, la grâce c’est lorsque je reçois quelque chose que je ne mérite pas.

 

Ce qui signifie que la grâce est accordée par Dieu, même lorsque tu n’as rien fait pour le mériter. Christ est mort pour moi que je le veuille ou pas. Cela nous a été donné. Cette grâce est ce qu’elle est, gratuite, inconditionnelle. Nous n’avons pas eu à le demander.

De Mahomet à Issa (Jésus) : (Témoignage 7)
De Mahomet à Issa (Jésus) : (Témoignage 7)

Les musulmans disent qu’Allah est amour.

Est-ce qu'un musulman peut me montrer un seul verset dans le coran, juste un verset qui dit qu’Allah aime ceux qui le détestent. L’amour d’Allah est conditionné.

  • Allah aime ceux qui se repentent
  • Allah aime ceux qui pardonnent
  • Allah aime ceux qui se comportent bien
  • Etc.

 

Mais montrez-moi un verset qui dit qu’Allah aime ceux qui n’aiment pas Allah. C’est ça la définition d’inconditionnel.

  • Christ est mort pour nous
  • Le juste pour les injustes

 

La haine de Dieu est portée contre le péché pas vers l’homme. Christ est mort. Romains 8:34 Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous!

Car c’est lui qui a réglé la note. C’était gratuit, puisque lui, ne devait rien. Il n’avait pas de facture à régler. Christ nous a donné le salut, et la sanctification afin que nous agissions mieux, que nous soyons des meilleures personnes.

 

Je pose souvent cette question aux musulmans :

- Voudrais-tu que tes enfants obéissent, ou t’aiment ?

 Réponse :

- Qu’ils obéissent, car il faut qu’ils sachent qu’ils seront punis

 

L’islam offre-t-elle l’amour d’Allah ou la peur d’Allah ?La peur. Dans le christianisme il y’a les deux. On obéit parce qu’on aime.

Christ nous enseigne à mesurer notre degré de christianisme. C’est notre capacité à aimer ceux qui nous détestent. Car Christ est mort ceux qui n’aiment pas Dieu, c’est-à-dire les pécheurs.  Marc 2:17 Ce que Jésus ayant entendu, il leur dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.

 

Il est de mon devoir de t’aimer toi qui ne m’aime pas. C’est dur, mais c’est exactement ce que Christ a fait pour nous.

De Mahomet à Issa (Jésus) : (Témoignage 7)

Les musulmans ont du mal avec le concept de trinité. Le Père, le Fils, l’Esprit Saint.

Ils ne conçoivent pas que ces 3 hypostases forment un seul Dieu. J’ai une illustration pour le leur expliquer.

Je leur dis, considérez le temps, votre montre est en même temps, le passé, le présent et le futur et vous le comprenez fort bien.

De la même façon que le passé le présent et le futur existe simultanément et interagissent, de la même façon nous avons le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

Christ a dit : baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Matthieu 28:19

Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit

On ne peut pas être chrétien et ne pas croire en ces trois hypostases, sinon cela signifieraitque la Bible n’est pas la Vérité.

 

Le coran enseigne que Jésus a fait des miracles et produit des signes. Mais qui lui a donné ce pouvoir ?

Les musulmans répondent : Allah !

Pourquoi ?

Ils répondent : Parce qu’il est un messager

Pourquoi est-il messager ?

Ils répondent : parce qu’Allah fait ce qu’il veut !

 

Merci de l’avoir dit. Si Dieu est Dieu, il est au-delà de ce que tu peux comprendre. Dans l’islam ils admettent bien que tout n’est pas rationnel, il y’a des interrogations auxquelles ils ne peuvent répondre.

La libération vient du salut. C’est la certitude d’être en dehors du jugement. Il n y  a plus aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ.

De Mahomet à Issa (Jésus) : (Témoignage 7)
De Mahomet à Issa (Jésus) : (Témoignage 7)

Lorsque tu te maries, tu éprouves certaines craintes. Peur que ta femme te regarde comme tu es vraiment. Peur qu’elle découvre ton visage au réveil. Peur qu’elle découvre certains des traits de ton caractère. Peur qu’elle te voit en colère.

 

Puis elle voit ces choses, et tu t’étonnes qu’elle ne parte pas.

 

Dieu m’aime, alors qu’il connait déjà toutes mes facettes. Dieu nous aime, alors qu’il connaît déjà toutes nos imperfections. Dieu t’aime, alors qu’il connaît déjà tes doutes, ta peur, ton anxiété, et pourtant il t’aime toujours.

 

Je prie pour mes amis chrétiens pour la patience dont ils ont fait preuve à mon égard. Quant à moi, depuis 24 ans je prie pour que le reste de ma famille soit sauvé. Je ne cesse pas.  Lorsque je prie, je voudrais que ce soit : Seigneur sauve-les, même s’ils ne veulent pas.

 

Mais je sais que le Seigneur n’agit pas de la sorte. Alors je prie pour qu’ils aient l’opportunité d’entendre l’évangile et que quelqu’un leur explique d’une façon compréhensible : La Repentance, Le salut. Je prie afin que Dieu place les bonnes personnes dans leurs vies.

Tag(s) : #TEMOIGNAGES