L'astrophotographe Jean-Baptiste Feldmann (ne manquez pas ses publications sur son blog Cielmania) a immortalisé l'énorme région active qui macule le disque solaire. © J.-B. Feldmann

Depuis le début de cette semaine, le Soleil arbore une tache sombre géante, d'une taille équivalente à celle de Jupiter ! AR 2192 a produit deux puissantes éruptions.

Le Soleil arbore une énorme tache sombre depuis ce dimanche 19 octobre, date à laquelle elle fut observée sur le limbe de notre étoile. Poursuivant son développement, elle transite à présent sur la face tournée vers la Terre, si bien que nombre d'astronomes amateurs et professionnels se plaisent à la deviser et la photographier dans toute sa splendeur, à l'instar de Jean-Baptiste Feldmann (voir son blog Cielmania).

Désignée AR 2192, elle s'étend sur plus de 125.000 km soit une taille supérieure à celle de Jupiter ! Cela fait des années que les physiciens solaires n'en avaient pas vu une aussi grande. Il s'agit d'ailleurs de la plus importante région active de l'actuel cycle 24.

27 éruptions en une semaine

Outre sa taille qualifiée de « monstrueuse », l'archipel de taches sombres fut le théâtre depuis le début de cette semaine de quelque 27 éruptions de classe C (relativement faibles), 8 de classe M (modérées) et déjà 2 d'une intensité élevée. La première, classée X1.1, fut enregistrée le 19 octobre à 4 h 27 TU et la seconde, de classe X1.6 s'est produite le 22 octobre à 14 h 28 TU alors qu'elle faisait face à notre planète.

Toutefois, aucune éjection de masse coronale (CME) significative ne fut pour l'instant relevée et seuls les radioamateurs purent en ressentir les brefs effets causés par l'ionisation de la haute atmosphère. La récente avancée d'astronomes français sur la prévision d'éruptions solaires, envisageable depuis la découverte de signes annonciateurs, permettra peut-être d'anticiper ces colères solaires...