Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Via : conscience-du-peuple.blogspot.fr

 

 

* Des pays africains sont sans nul doute, depuis des décennies, des laboratoires in vivo d'expérimentations de masse (stérilisation, mutations génétiques, infections, virus, etc.) qui sont dirigés par des firmes pharmaceutiques privées, par le département militaire des maladies infectieuses et qui sont financés par les Bill Gates de ce monde. Je rappelle que tous les pays occidentaux vaccinent contre le tétanos, sans compter le calendrier vaccinal des enfants, les vaccins saisonniers, les vaccins contre la méningite, vaccin contre le cancer du col de l'utérus........

 

Selon un communiqué publié mardi par l'Association des médecins catholiques du Kenya, l'organisation a trouvé un antigène dans un vaccin administré à 2,3 millions de filles et de femmes qui provoque des fausses couches. Ce vaccin est administré par l'Organisation Mondiale de la santé (OMS) et l'UNICEF

 

"Nous avons envoyé six échantillons provenant de partout au Kenya à des laboratoires en Afrique du Sud. Ils ont été testés positifs pour l'antigène HCG", dit le Dr. Muhame Ngare du Mercy Medical Centre à Nairobi au LifeSiteNews.  

 

Le Dr. Ngare, porte-parole de l'Association des médecins catholiques au Kenya, a déclaré dans un bulletin publié le 4 novembre:

"Cette campagne de l'OMS n'est pas d'éradiquer le tétanos néonatal, mais c'est un exercice bien coordonné de stérilisation de masse avec un vaccin qui régule la fertilité. Cette preuve a été présentée au Ministère de la Santé avant le troisième tour de vaccination, mais elle été ignorée".

 
 
 
Source:
"Un exercice de stérilisation de masse" déclarent des médecins kenyans qui ont trouvé un agent anti-fertilité dans le vaccin contre le tétanos
Tag(s) : #COMPLOTS