Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Via : Michelle d'Astier

 

Shriners 1 jpeg

(L’emblème des Shriners.)

Ils sont peu connus dans nos pays, alors qu’ils se font remarquer ailleurs.

Les Shriners sont les membres d’une branche para maçonnique, l’Ordre Arabe Ancien de la Noblesse du Sanctuaire Mystique, qui passe pour être la cour de récréation des plus hauts degrés de la FM.

 

L’ordre est fondé dans les années 1870 par  un médecin, jongleur et magicien, Walter M. Fleming et un acteur et chanteur connu sous son nom de scène, William Florence. Au cours d’une tournée en France, ce dernier est invité à une soirée donnée à Marseille par un diplomate arabe. En guise de divertissement, l’hôte de la fête a préparé une comédie musicale qui se déroule tout au long de la soirée sur le thème des Mille et une nuits, et dont le point culminant est un rituel d’initiation au cours duquel les convives deviennent les membres d’une société secrète imaginaire. L’événement se renouvelle à Alger puis au Caire.

Fasciné, William Florence prend des notes dont W. Fleming s’inspire pour codifier le rituel de l’ordre qu’ils créeront peu après, et qui le distingue des rites maçonniques traditionnels. Leur temple ressemblera à une mosquée. Ils porteront le fez et se salueront d’un Salam Aleikum.

Shriner 2 jpeg

Cette “fraternité” à l’intérieur de la Franc-Maçonnerie est dédiée au divertissement. Ils se font remarquer par des interventions burlesques, des parades de rue en voitures à pédales ou avec des spectacles de cirque afin de récolter des fonds pour financer un réseau d’hôpitaux gratuits pour enfants.Shriner 3 jpeg

On les retrouve également dans l’industrie du cinéma, ils contribuent à l’organisation des Oscars d’Hollywood. Le temple Shriner de Los Angeles, le Shrine Auditorium ou Shrine Center, accueille chaque année la cérémonie des Oscars.

Un petit rappel pour comprendre la dimension occulte de la cérémonie. Le trophée remis au cours de la soirée est inspiré d’une idole égyptienne, PTAH. Dans l’Egypte ancienne, Pharaon remettait lui-même à l’artisan le plus talentueux une statuette de la divinité.

shriner 4 jpeg

Dans la mythologie égyptienne, le dieu Ptah n’est pas créé, il est censé avoir existé avant toutes choses, censé avoir créé le monde par la puissance de sa parole. Il est le maître architecte, inventeur de la maçonnerie, protecteur des artisans, charpentiers, tailleurs de pierre, sculpteurs…

Dans les textes hiéroglyphes, Ptah est associé à “Seigneur de la vérité” … “Maître de la justice”… “Seigneur de l’éternité”…“Maître de cérémonie”…

Il manque Père du mensonge, Prince des Ténèbres, Roi des Imposteurs !

Derrière la remise des Oscars se révèle une recherche de la reconnaissance du Prince des Ténèbres.

Qui peut devenir Shriner ?

Pour être optés, les membres doivent avoir obtenu le 32e degré du Rite écossais ou le 15e degré du Rite d’York, les deux obédiences américaines. La raréfaction des candidats, due au vieillissement, a contraint au recrutement parmi les francs-maçons de degrés inférieurs.

Les femmes qui souhaitent s’engager peuvent joindre les rangs des Filles du Nil, la branche féminine des Shriners. Si les épouses participent aux activités de l’organisation, la seule activité qui leur est interdite est la cérémonie d’initiation dont le contenu est gardé secret par les membres.

L’initié se présente les yeux bandés, nu, à un rituel dégradant au cours duquel un ancien urine au visage de l’initié, laissant croire qu’il s’agit du chien… Ce qui ne devrait pas le surprendre outre mesure puisqu’il aura auparavant passé 32 épreuves d’initiation !

Le nouveau membre doit prêter serment devant un Illustre Grand Prêtre et Prophète, tourné vers la Mecque, la main posée sur le Coran et jurer allégeance à Allah comme étant le dieu de ses pères, et à son prophète : c’est la shahada, l’acte de soumission à Allah. Il prononce le vœu classique de tenir le secret jusque dans la tombe. Du sang doit être versé, apparemment dans un simulacre de décapitation.

Le nouveau Shriner prononce une auto-malédiction s’il devait lui arriver de révéler leurs secrets : se faire percer les globes oculaires avec une lame à trois tranchants et à avoir les pieds flagellés et écorchés et à être forcé de marcher dans le sable brûlant sur les rivages stériles de la Mer Rouge jusqu’à ce que le soleil flamboyant le frappe d’une peste blafarde

shriner 5 jpeg

Si les Shriners portent le Fez, ce n’est pas par soucis de réalisme. La coiffure traditionnelle est connue sous le nom de la ville du Maroc où eut lieu en l’an 980 le massacre de 50 000 chrétiens sous le sabre des envahisseurs.

Les musulmans plongèrent leur bonnet de feutre dans le sang qui ruisselait dans les rues en guise de trophées qu’ils brandirent à la gloire d’Allah.

On peut penser qu’Albert Pike, l’un des fondateurs du Ku Klux Klan et 33ème degré, a côtoyé les fondateurs. La présence du croissant et de l’étoile sur le caftan de la tenue originelle du Ku Klux Klan tendrait à le démontrer.

Shriner 6 jpeg

Il est dit que Pike n’était pas “membre enregistré”, peut-être en raison d’une position divergente à propos de ségrégation raciale (les francs-maçons noirs américains ont été contraints de fonder leur propre loge ; un grand nombre de jazzmen célèbres en ont fait partie). Il a toutefois déclaré que l’Ordre de la Noblesse du Sanctuaire Mystique a été institué en 656 par le calife Ali, gendre de Mahomet. Néanmoins, il faut reconnaître que le Ku Klux Klan, dans ses agissements les plus ignobles, partage avec les Shriners le goût pour la mise en scène.

https://www.youtube.com/watch?t=36&v=c2OXuXTkBNQ

Video : un franc-maçon Shriner reconnaît adorer Lucifer

Prières de délivrance pour les francs-maçons Shriners et leurs descendants

Je renonce aux serments pris par l’un de mes ancêtres ou moi-même et aux malédictions et aux sanctions relatives à l’Ordre Antique arabe de la Noblesse du Sanctuaire Mystique.

Je renonce au percement des globes oculaires avec une lame à trois tranchants, à l’écorchement des pieds et à être forcé de marcher sur le sable brûlant des rivages stériles de la Mer Rouge jusqu’à ce que le soleil flamboyant me frappe d’une peste blafarde.

Je renonce à la folie, à la tromperie, à la mise en scène de l’exécution, à la mise en scène de la décapitation, à la mise en scène prétendant boire le sang de la victime, à la mise en scène du chien qui urine sur l’initié et l’offrande de cette urine en commémoration.

Je renonce à l’adoration du faux dieu Allah comme étant le dieu de nos pères…

C’est intéressant : en se soumettant à Allah, les experts en choses occultes que sont les francs-maçons des plus hauts degrés reconnaissent explicitement que le dieu des musulmans est Lucifer.

On comprend que la FM puisse attirer les musulmans comme un aimant. La rencontre était inéluctable. Le dieu de l’islam est l’ange de lumière, Lucifer, celui qui a visité Mahomet dans sa grotte…

Les francs-maçons en terre d’islam

Si le sujet semble rarement abordé, du Maroc à l’Iran, de l’Egypte à l’Algérie, de la Syrie au Liban et à la Turquie, d’une manière générale, les maçons jouent au Moyen-Orient un rôle important. En Turquie, des liens ont été créés entre les francs-maçons turcs et certains courants de l’islam.

Antoine Sfeir, politologue, fondateur et directeur des Cahiers de l’Orient, préside le Centre d’Études et de Réflexion sur le Proche-Orient. Il rapporte une rumeur qui circule, selon laquelle un grand nombre des islamistes prétendument modérés, aujourd’hui au pouvoir en Turquie, auraient été initiés à la franc-maçonnerie.

shriner 7 jpeg

Aujourd’hui, le califat islamique est apparu sur la scène internationale. Nous avons tous été saisis par les images de vidéos de décapitation de chrétiens. L’une d’entre elles a particulièrement marqué les esprits. Tous les experts ont été frappés par le “professionnalisme” de la réalisation : mise en scène étudiée, cadrage soigné, lumière parfaite, images hautement symboliques, le rivage, le sang, la mer…

Des islamistes qui aiment la mise en scène, et l’on voit que le grand inspirateur est toujours à l’œuvre.

Shriners 1 jpeg

Le sabre est un symbole de soumission, un instrument de décapitation.

Notes

Sur les francs-maçons en terre d’islam : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-francs-macons-en-terres-d-islam_496022.html#zmVYgLfPW9mvCsfz.99

Sur les célébrités : http://www.kosair.com/famousshriners.html

Sur leurs activités :

https://www.google.fr/search?q=shriners&rlz=1C1AVSX_enFR410FR411&espv=2&biw=1242&bih=594&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=Gbc7VdTDEMzsaMTDgIAB&ved=0CAYQ_AUoAQ

Tag(s) : #COMPLOTS