Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 
 
Selon une étude menée aux États-Unis, 60 % des personnes interrogées qui ont participé à une retraite de méditation ont subi au moins un effet secondaire négatif, comprenant la dépression, la panique ou la confusion. Parmi elles, 14 ont subi des effets profondément négatifs.
 
Les chercheurs dénoncent qu'il n'existe pas suffisamment d'études statistiques rigoureuses qui s'intéressent aux effets négatifs de la méditation, comme si la pratique de la "pleine conscience" ne peut qu'être positive.
 
Les experts du comportement et de psychologie clinique de l'Université Coventry et du Surry questionnent pourquoi une technique qui permet de modifier nos perceptions et notre propre réalité peut être sans effets indésirables.