Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2015/06/des-enfants-et-adolescents-sont.html

http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2015/06/des-enfants-et-adolescents-sont.html

Charlie Charlie Challenge : le démon mexicain?

 


Qui est Charlie ?

 
Si le challenge est apparu de manière virale le 24 Mai, Charlie n’est pas tout jeune (normal pour un démon). Il est bien évidemment compliqué de mettre une date et un pays d’origine sur le phénomène. Néanmoins, on trouve sur un forum Yahoo espagnol des témoignages datant d’il y a 7 ans qui évoquent déjà le jeu de “Charly Charly” (les deux s’écrivent, oui), comme étant un jeu d’écoliers qui se pratique depuis des générations.

Dans les dernières semaines, des milliers d’adolescents (et d'adulescents) ont partagé des vidéos où ils tentent de communiquer avec un démon nommé Charlie en utilisant deux crayons superposés perpendiculairement sur une feuille de papier, de manière à créer une croix. Lorsqu’on invoque le démon en prononçant deux fois son nom, Charlie répond prétendument en faisant tourner le crayon vers les mots «oui» ou «non» sur la feuille de papier. Une version simplifiée du Ouija, en somme.

 
La légende urbaine a pris une telle ampleur sur les médias sociaux – le mot-clic #CharlieCharlieChallenge a été tweeté plus de 2 millions de fois dans les deux dernières semaines – qu’un prêtre américain a publié une lettre ouverte mettant en garde les étudiants d’une école catholique contre les dangers de ces «activités démoniques», rappelant au passage «qu’il n’y a rien d’innocent dans ces jeux avec les démons». (Source : The Independant)
 
Un exorciste espagnol accrédité par le Vatican a également lancé un avertissement contre les dangers de ces pratiques «d’invocation d’esprits», alléguant que les démons ainsi invoqués «resteront ici pour un moment» et pourraient permettre à d’autres esprits malins d’entrer dans notre monde, rapporte la Catholic News Agency.
 
Marketing viral
 
Mais selon une annotation portée à l’article Wikipedia dédié au phénomène lundi matin [et supprimée depuis], il ne s’agirait que d’un simple coup de pub pour mousser la sortie du film d'épouvante The Gallows, qui prendra l’affiche en juillet prochain.
À l’origine de cette hypothèse, une courte vidéo faisant référence au phénomène, publiée sur le compte Twitter du film et rapportée par plusieurs médias:
Ce ne serait pas la première fois qu’un tel phénomène viral est créé de toute pièce à des fins promotionnelles: qu’on pense à la vidéo montrant des étrangers s’embrassant pour la première fois, visionnée plus de 100 millions de fois sur YouTube et qui n’était finalement qu’un coup de marketing pour une compagnie de vêtements, ou encore à l’attrapée spectaculaire d’Evan Longoria en pleine entrevue, un autre exemple de publicité virale orchestrée par la compagnie de rasoirs Gillette, ce ne sont pas les exemples qui manquent.
 
Seul hic dans cette théorie, la vidéo de The Gallows n’a été publiée que plusieurs jours après que le Charlie Challenge ne soit devenu viral.
Selon The Independant, l’équipe marketing du film n’aurait fait que surfer de la tendance, mais n’en serait pas à l’origine.
 
Une origine nébuleuse
 
Dans un article pour le Washington Post, Caitlin Dewey explique que le Charlie Charlie Challenge serait une combinaison du Juego de la Lapicera et du Jugando Charly Charlie, deux jeux populaires depuis plusieurs générations dans les cours d'école de pays hispanophones – notamment au Mexique – et utilisant des crayons pour soi-disant communiquer avec les esprits.
 
La popularité actuelle du jeu en Amérique du Nord serait attribuable à un reportage très alarmiste sur cette «pratique satanique» populaire dans les cours d’école de la province d’Hato Mayor, diffusé en avril dernier sur une chaîne de télévision de République dominicaine.
 

Reportage de la chaîne dominicaine Telenoticias 11 sur la pratique du jeu « Charlie Charlie » dans la province de Hato Mayor

Suite à la diffusion du reportage, l’expression «Charlie Charlie» s'est popularisée sur les médias sociaux dominicains, assez pour venir aux oreilles d’adolescents américains, qui se sont ensuite réapproprié le phénomène en y apposant le mot-clic #CharlieCharlieChallenge.

 
L'identité du démon Charlie est elle aussi plutôt nébuleuse. Certains croient qu'il s'agiraient d'un enfant suicidé ou victime d'un terrible accident. D'autres parlent plutôt d'une divinité mexicaine païenne de mèche avec le diable chrétien.
 
Mike Wending, de BBC Trending, réfute cette dernière hypothèse: «Il n'existe pas de démon nommé "Charlie" au Mexique», selon sa collègue Maria Elena Navez de BBC Mundo. (Source: BBC Trending)
 
Viral ou paranormal?
 
 
Alors, marketing viral ou véritable phénomène paranormal? Il faudra probablement attendre à la sortie du film pour en avoir le cœur net, mais d’ici-là, le mystère reste entier.
 
 

Tag(s) : #OCCULTISME EXTRATERRESTRES