Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le vol régulier de la compagnie Belge Brussels Airlines a été le témoin d’une confession atypique d’une jeune femme Congolaise qui a avoué son infidélité lors de son séjour au bercail.

L’airbus A330 de Brussels Airlines avait décollé de l’aéroport Kinois de Ndjili à 20h 30 du soir pour atteindre la capitale Belge 7 h plus tard avec à son bord plus de 150 passagers dont Nancy, une Congolaise, la trentaine révolue et résidente à Liège depuis plus de six ans.

 

Après cinq ans de séjour en Belgique où elle avait rejoint son époux, Nancy  avait décidé de passer quelques semaines de vacances au bercail, revoir sa famille et régler quelques soucis personnels. Six ans plus tôt, après son mariage à Kinshasa et la résolution positive du regroupement familial obtenue par son époux en Belgique,Nancy  avait obtenu du consulat Belge à Kinshasa un visa qui lui permit à ce moment de rejoindre la Belgique via la France.

 

Les plus de 150 passagers qui jusque là profitaient d’un paisible vol, vont être surpris par une perte brusque et brutale d’attitude alors que l’appareil survolait l’espace aérien Nigérian. Le diner qui était servi se renverse sur les passagers alors que des fortes turbulences secouent l’appareil, générant une panique totale.

Malgré l’effort du personnel à bord de tranquilliser les passagers dont la majorité est Congolaise, personne se calme et presque tous lancent des cris et des appels à l’aide Divine. Jésus Christ le fils de Dieu est imploré par tous pour un miracle.

Dans cette panique à bord, on entend des confessions ici et là, des recommandations et supplices du genre : «  Ne me fais pas ça mon Dieu ! » ou encore « C’est mon premier voyage en Europe, alors de grâce Dieu n’arrêtes pas mon rêve en chemin. »

 

 

C’est dans cette logique que Nancy  sentant si proche la mort  se confesse auprès du bon Dieu pour une hypothétique entrée au paradis. Bible à la main, elle va surprendre les passagers assis à ses côtés par une phrase atypique : « Seigneur pardonne moi pour toutes les bêtises que je viens de commettre à Kinshasa avec mon amant Marco. ». Implorant toujours le pardon Divin, elle  avoue avoir remis les deux milles euros que son époux l’a envoyé à son amant afin que ce dernier la rejoigne en Belgique. Cet argent avait été envoyé pour la prétendue maladie grave de sa mère.

 

 

Alors qu’un pasteur, passager aussi de ce vol de Brussels Airlines implorait Dieu de le pardonner pour avoir eu des relations intimes avec plusieurs de ses fidèles, Nancy   suppliait Dieu d’aider son époux à bien s’occuper de leurs deux filles.

 

 

C’est à 5h 50 du matin que l’appareil de Brussels Airlines s’est posé sur le tarmac de Zavaten sous les applaudissements nourris et les Alléluias des passagers qui avaient gardé un silence totale durant  le reste du vol. Chacun des passagers avait eu à découvrir les péripéties de l’autre pour ainsi paraphraser une femme mature Congolaise à son arrivée à Bruxelles :

« La vie de chaque Être est un grand mystère »

 

envoyé par Laura

© lolakayacongo.com : Ghislain Lolaka
Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES