Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Korra-and-Asami-665x385

L‘acceptation de l’homosexualité atteint des niveaux sans précédent aux Etats-Unis et partout ailleurs dans le monde. Ce sont maintenant les programmes pour enfants qui sont touchés.

Dans un article du site Christian Today repris en écho et augmenté sur le site pro-vie Life Site News, l’analyste chrétien des medias Jeff Johnston alerte les parents : « Il est clair qu’on trouve de plus en plus de personnages gay et transgenre parmi les programmes pour enfant à la télévision ».

Il prévient les parents qui se soucient transmettre des valeurs morales que leurs enfants sont toujours plus exposés à des personnages homosexuels, transgenres ou à la sexualité ambigüe à travers film, dessins animés mais aussi livres et jeux vidéos.

Quelques exemples: les deux héroines de la série manga « La Légende de Korra » sont clairement lesbiennes, ainsi qu’en témoignent les débats sur les sites homosexuels. Elles se tiennent par la main et disparaissant dans le brouillard pour la Season Finale, après s’être embrassées plusieurs fois durant des épisodes de la saison 2014, saluée par le magazine Vanity Fair comme « l’une des plus subversives de l’année » en matière de racisme et de sexualité.

Capture d’écran 2015-08-14 à 19.35.27

 

Le jeune héros du dessin animé australien « Shezow » trouve un anneau au pouvoir spécial le transformant en fille. Dans un épisode de la série de Disney Channel « Good Luck Charlie », on peut voir un enfant dont les parents sont deux femmes homosexuelles (photo ci-contre). Sur la chaîne en ligne Hulu, la série « The Bravest Knight Who Ever Lived » est tout simplement un conte de fées ouvertement homosexuel. Les relations entre deux des personnages féminins principaux du dessin animé « Adventure time », sur Cartoon Network, sont clairement homosexuelles ainsi que le confirmait son créateur.

Initiée en 2014, la série « Clarence », toujours sur Cartoon Network, met en scène un jeune garçon qui a deux mamans. Dans un épisode diffusé à l’automne dernier, on pouvait voir deux hommes s’embrasser. Quant à la série « Steven Universe », lancée en novembre 2013 par le même Cartoon Network, elle a pour héros Steven, mi-garçon, mi-extraterrestre, élevé par 3 mamans, dont deux sont amantes. L’épisode final de la saison a été salué par la communauté lesbienne sur le site  Autostraddle comme « l’un des épisodes les plus gay-friendly des dessins animés pour enfant de l’histoire de la télévision ».

Johnston avertit : « Les enfants ne sont pas équipés pour comprendre ces thèmes réservés aux adultes ». Ces « messages sexuellement troublants » vont nécessairement leur occasionner des questionnements. Aux parents de veiller à ne pas les exposer et de parler avec eux, à une époque où un enfant de 8 ans et plus passe environ 56 heures par semaine sur un appareil capable de recevoir ces nouveaux programmes…

SOURCE

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES