Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Est-ce que je vis comme si Jésus revenait demain?

 

24.08.15 - Jésus revient: cette certitude est partagée par tous les chrétiens. Au point que les prédictions sur la date de son retour foisonnent. Dernière en date, celle annonçant l’enlèvement de l’Eglise pour septembre. Au-delà de la surenchère des pronostics, une question:

qu’est-ce que l’assurance du retour de Jésus doit changer dans notre vie?
 

Quelqu’un demanda un jour à un célèbre jardinier du roi de France s’il vivait avec la pensée que son seigneur pouvait venir visiter le jardin le lendemain. Sa réponse fut la suivante: «Non, monsieur, pas demain, mais aujourd’hui». Cette petite histoire illustre qu’un chrétien devrait être prêt en tout temps au retour de Jésus, son maître.



Le retour d’un roi qui va gouverner


La venue de Jésus, la «parousie», est au cœur de l’Evangile, affirme le théologien Claude Baecher. Le passage de Jésus dans l’histoire humaine a été un prélude à sa venue en gloire. Au temps des Romains, la parousie évoquait la venue d’un personnage de haut rang dans une province ou ville de l’Empire pour asseoir le droit et représenter Rome: «On peut donc penser à la seconde venue de Jésus en termes de présence royale.»
Pour Claude Baecher, il y a de bonnes et moins bonnes manières d’attendre le retour du Jésus: tout dépend de ce que l’on croit que le Christ introduira. «L’attente de la venue du Christ n’est pas le but, c’est juste le moyen. Certains chrétiens ne savent pas se réjouir de la venue du Christ. D’une part, parce qu’ils se sont fourvoyés, leur bien suprême étant dans la jouissance de ce monde-ci.

 

D’autre part, parce qu’ils croient que leur salut n’est qu’un salut individuel et qu’il n’y a pas plus à attendre de ce roi qui revient», analyse le théologien.
Concrètement, Jésus reviendra pour rendre à chacun selon ses œuvres, qu’il soit vivant ou mort, chrétien ou impie. «Quand il reviendra, le Christ jugera selon la justice, ce qui manque dans ce monde en bien des endroits, où l’injustice triomphe en apparence». Il suffit de penser à la persécution des chrétiens, à la traite des êtres humains et à tous les crimes impunis... Suivant ce raisonnement, le théologien estime que ce qui caractérise le disciple en attente de son maître, c’est de vivre la vie présente comme une sorte d’école de cadre d’un monde à venir, d’un règne où la mort disparaîtra et la justice habitera. «Dès que survient un événement qui le déconcerte, le chrétien peut savoir que Dieu rétablira le droit.»

L’attente nous libère du désespoir
Quand on cesse d’attendre le retour de Jésus, on cède au mythe du non-sens, du progrès ou du désespoir.

 

http://www.christianismeaujourdhui.info/articles.php/est-ce-que-je-vis-comme-si-jesus-revenait-demain-13068.html

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES, #DISCUSSIONS BIBLIQUES