Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Partie 1.

 

 

ITCCS

25 mai 2014

url de l’article original:
http://itccs.org/2014/05/25/itccs-breaking-news-may-25-2014-gmt-brussels-accused-child-killer-resigns-from-top-vatican-office-jesuit-head-adolfo-pachon-makes-startling-announcement-as-he-stands-trial-in-absentia-for-cri/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Rome :

Parmi les rumeurs que le pape François 1er, Jorge Bergoglio, puisse démissionner de son poste à cause de sa mise en accusation publique pour trafic d’enfants et meurtres, un de ses acolytes accusés vient juste d’annoncer sa démission.

Le supérieur général de l’ordre des jésuites, Adolfo Nicolas Pachon a soudainement annoncé cette semaine qu’il démissionnerait de ses fonctions lors du prochain congrès général de l’ordre des jésuites.

Avec l’archevêque de Canterbury Justin Welby, Bergoglio et Pachon sont les accusés principaux dans un procès criminel historique qui est mené par la Cour de Justice Internationale de Droit Coutumier de Bruxelles, procès qui a commencé le 7 Avril 2014. Plusieurs témoins occulaires ont témoigné avoir personnellement vu Welby, Pachon et Bergoglio participer aux viol et le meurtre rituel d’enfants en connexion avec le tristement célèbre culte du neuvième cercle, géré par les jésuites et ce dans des réunions ayant eu lieu en 2009 et 2010.

Dans une déclaration généralememt non rapportée par les médias du monde, Pachon a annoncé le 20 Mai dernier qu’il allait démissioner de ses fonctions sans en donner aucune raison.

Pachon est le troisième officiel de haut niveau du Vatican à démissionner alors qu’il est en fonction et après avoir été mis en accusation par le Tribunal International de Droit Coutumier pour crimes contre l’humanité. L’ancien pape Benoît XVI, Joseph Ratzinger, a abdiqué le 11 février 2011, à peine deux semaines avant que le jury du Tribunal International de Droit Coutumier ne le trouve coupable de complicité dans le trafic et l’assassinat d’enfants. Un autre accusé dans la même affaire, le Secrétaire d’État du Vatican, Tarcisio Bertone, démissionna quant à lui après le verdict.

L’agence de presse télévisuelle italienne Rome Reports a qualifié la démission de Pachon comme étant “inhabituelle, concernant un des plus importants prélats de l’église”.

Le secrétaire de terrain du Tribunal Kevin Annett a commenté aujourd’hui depuis le Canada:

“Ceci est encore une autre admission de culpabilité venant de quelques hommes les plus puissants de la papauté. De manière évidente ils ne sont pas intouchables et leur confrérie criminelle corrompue s’effondre. Nous devons tous prendre espoir de ceci et constater que la loi mise dans les mains du peuple peut renverser les pires des tyrans.”

 

Un entretien récent avec kevin Annette au sujet de ce procès ansi que d’autres nouvelles sont postés ici: http://www.youtube.com/watch?v=CCX_oujvuMg&feature=youtu.be . Accessible sur: http://www.itccs.org

D’autres mises à jour suivront.

émis pas le ICLCJ Directorate, 25 May, 2014 (GMT)
www.iclcj.com

 

 

Les vidéos à suivre sont dures...

L'intégrale de la vidéo en français, déjà publié dans le blog, qui explique certaines choses de ce bas monde.

Partie 2.

 

Dans l’affaire de The People v Bergoglio et al (Affaire n ° de dossier 18072014-002)

Le jugement des magistrats de la Cour, y compris la décision de la majorité avec une seule opinion dissidente

Émis en chambre le Vendredi, 18 Juillet, 2014

 

 

Sacrifices d'enfants, le Pape François condamné l'an dernier, mais protégé par son immunité  (article fini)
Pour faire suite à l’inculpation par le Tribunal Pénal, des condamnés: le pape François, Jorge Bergoglio, le dirigeant des Jésuites Adolfo Pachon et l’Archevêque de Canterbury Justin Welby le 18 juillet 2014, des Shérifs assermentés par le Tribunal munis de Mandats d’Arrêt sont à la recherche, des trois criminels à Londres et Rome. Messieurs Bergoglio, Pachon et Welby ont été reconnus coupables de trafic d’enfants et de meurtre par une décision de justice unanime du Tribunal rendue vendredi dernier par cinq magistrats, ils sont condamnés à la prison à vie sans possibilité de liberté conditionnelle.
Une porte-parole du Tribunal a déclaré aujourd’hui :
 
« Nos Shérifs ont notifié la condamnation aux  forces de  police en Angleterre, en Italie et au Vatican, et ont demandé leur assistance pour l’arrestation des coupables,  une ordonnance exécutoire du Tribunal leur a été présentée, afin qu’ils se rendent aux autorités et aux shérifs.
En réaction, des sources à Rome et Bruxelles ont informé le Tribunal que le Vatican va lancer une contre-offensive contre le verdict qui comprendra des articles de presse attaquant le Tribunal International  et Kevin Annett afin d’aveugler les médias.
« Vous pouvez vous attendre à une escalade de calomnies contre lui et le Tribunal, y compris de la part des soi-disant médias alternatifs qui perçoivent de l’argent du Vatican. Voici venue l’heure d’une autre grande diversion destinée à masquer votre verdict »
a déclaré aujourd’hui un membre du Parti Radical italien.
 
Les politiciens et les sources de l’Eglise à Rome confirment que le verdict du Tribunal a perturbé le pape qui est « extrêmement préoccupé ». Le dirigeant jésuite Adolfo Pachon, également condamné par le Tribunal, a déjà annoncé sa démission lors du prochain congrès des Jésuites. 
 
A Londres, l’Archevêque Welby s’est enfermé avec ses conseillers le 14 juillet  dernier pour discuter du procès, durant le récent synode de l’Eglise anglicane à Londres. Welby a apparemment décidé de ne pas quitter Lambeth Palace, sa résidence officielle à Londres, et a demandé une protection policière.
Mais le syndicat du crime connu sous le nom de Ndrangheta qui a été publiquement mis en cause par Kevin Annett et le Tribunal comme un acteur majeur dans le trafic d’enfants et les meurtres liés à l’Eglise Catholique, prépare apparemment une réaction plus mortelle.
 
Selon une source d’un département de la police belge : « Il y a des rumeurs selon lesquelles la tête d’Annett a été mise à prix par la Ndrangheta. Mes contacts disent que c’est planifié avec la Sainte Alliance » (service d’espionnage et d’exécution du Vatican*).
 
Le Tribunal a prévu de rendre publiques certaines des preuves matérielles qui ont permis de condamner les trois coupables au plus tard le 1er septembre 2014, lorsqu’une Commission permanente sur les Trafics d’enfants et les Sacrifices rituels sera constituée pour enquêter plus en profondeur sur le rôle de la Ndrangheta et des grandes banques dans le blanchiment de l’argent de la drogue, le trafic d’enfants et les meurtres.
 
Une représentante du Tribunal International de Droit Coutumier en Europe, Melanie Vritschan, et le Secrétaire de terrain Kevin Annett donneront bientôt une conférence de presse internationale, pour étayer les preuves et répondre à ces nouvelles menaces. Restez en attente de nouvelles mises à jour et instructions.
 
Diffusé par le Bureau d’Information Public du Tribunal International de Droit Coutumier – Haute Cour de Justice, Bruxelles, le 24 juillet 2014, 15H00 GMT.
 
Remarque :
*La Sainte Alliance, service secret du Vatican (qui n’en a toujours pas reconnu l’existence) a été fondé en 1566 sur l’ordre de Pie V, auquel est venu s’ajouter en 1910 un département de contre-espionnage, le Sodalitium Pianum.
« Si le pape ordonne d’exécuter quelqu’un pour défendre la foi, on le fait sans poser de questions.  Il est la voix de Dieu, et nous son bras d’exécution».
Paluzzo Paluzzi, dirigeant de la Sainte Alliance au XVIIème siècle.
 
 
www.itccs.org
 
Justin Welby & Jorge Bergoglio

Justin Welby & Jorge Bergoglio

Partie 3.

 

 

Dimanche 20 juillet 2014

Les accusés : Pape François; Adolphe Pachon; Justin Welby

 

Ont été jugés coupables de viols, torture, assassinat et trafic d’enfants par le Tribunal International de Droit Commun (ICLCJ) de Bruxelles sur des crimes qui ont eu lieu jusqu’en 2010.

 

Ces nouvelles sont-elles arrivées jusqu’à vous ?

Non si vous lisez la presse qui fait de nous des moutons.

Sacrifices d'enfants, le Pape François condamné l'an dernier, mais protégé par son immunité  (article fini)

Le Tribunal a pris en considération cette opinion dans la formulation de son jugement définitif.

En conséquence, le jugement unanime du Tribunal est :

 

1. Les accusés Jorge BERGOGLIO, Adolfo PACHON et Justin WELBY (sont reconnus coupables sur deux points : l’organisation, l’assistance et l’encouragement de Crimes contre l’Humanité, ce qui inclut l’assassinat et le trafic d’êtres humains, et : pour avoir participé personnellement à des viols rituels réguliers, à la torture et l’assassinat d’enfants.

 

2. Les accusés sont condamnés à la prison à perpétuité sans possibilité de liberté conditionnelle, ni de remise de peine, ainsi qu’à la confiscation et la saisie de tous leurs actifs, liquidités, biens immobiliers et la déchéance d’autorité.

 

3. Les Shérifs assermentés par le Tribunal et les Unités d’Action Directe assignées par la Haute Cour le 1er Juin dernier sont tenus d’exécuter les ordonnances d’arrestation et d’incarcération des condamnés dans les locaux indiqués par le Tribunal, et de saisir également tous leurs biens et leurs actifs. On demande au public d’aider les Shérifs dans leurs tâches. «Un mandat d’arrêt International Citoyen» va être émis par le Tribunal contre les individus inculpés dans les 48 heures qui suivent ce jugement.

 

4. Le Tribunal fera une déclaration officielle publique pour clarifier sur le point de droit, de la condamnation des accusés de ce procès, et qui s’appuie entièrement sur des preuves matérielles de leur culpabilité, et leur refus de plaider.  Par conséquent, le jugement par défaut, pro confesso, a été un facteur contributif mais non le fondement déterminant pour rendre son verdict.

 

5. De plus, Il ressort que, cette condamnation ne soit pas limitée à de simple dirigeants au sommet de régimes meurtriers, en conséquence, au 1er septembre 2014, le Tribunal va mettre en place une cellule d’Enquête Permanente pour mener les investigations et procéder aux instructions permettant de poursuivre d’autres individus impliqués dans ces actes criminels; lesquels sont enregistrés dans les archives permanentes du Tribunal.

Cette cellule d’Enquête sera désignée « La Commission Permanente sur les trafics d’enfants, et les Sacrifices Rituels », et aura toute autorité pour émettre des citations à comparaître, arrêter et juger des actes criminels dans un Tribunal. La Commission aura une latitude Internationale, sans restriction de prescription et cherchera une coopération avec les gouvernements, les services de renseignements internationaux et les forces de l’ordre afin d’instruire, de poursuivre et arrêter définitivement le trafic d’êtres humains, la torture rituelle, et l’assassinat d’enfants.

 

6. Afin de protéger cette Commission, leurs témoins, les officiers, et les preuves dans : Le Peuple  contre J. Bergoglio et les autres, les enregistrements du Tribunal lors du procès resteront scellés dès à présent y compris l’identité des témoins, les greffiers et les fonctionnaires, sauf autorisation expresse et unanime du Tribunal de la Haute Cour. De plus, les membres des Jurys qui ont été désignés lors du procès sont libérés de leurs obligations et remerciés de leurs efforts.

 

7Ceci conduit à la clôture du procès du Peuple contre Bergoglio et les autres.

Adressé par le Conseil Judiciaire du Tribunal International de Droit  Coutumier Haute Cour de Justice, à Bruxelles

 

Le samedi 19 Juillet 2014

 

http://stopmensonges.com/19072014-itccs-le-pape-les-jesuites-la-couronne-dangleterre-reconnu-coupable-dans-laffaire-historique/

 

 

Deux adolescentes ont témoigné devant le Tribunal du ICLJC contre le pape qui les aurait violé lors de sacrifices incluant le sacrifice d’enfants.

8 autres témoins présents au moment des faits, ont confirmé ces allégations de viols et sacrifices d’enfants entre 2009 et 2010 qui ont eu lieu dans des zones rurales de la Belgique et des Pays-Bas.

 

 

La vidéo en espagnol annonçant la condamnation du pape... (PS la vidéo sera traduite en fin d'article dans quelques minutes)

Vidéo en espagnol anonçant la condamnation du Pape, qui est protégé par sont immunité.

 

Le pape aurait-il été condamné si le tribunal ne détenait pas de preuves irréfutables ?

 

 

Ouvrez les yeux !

Sacrifices d'enfants, le Pape François condamné l'an dernier, mais protégé par son immunité  (article fini)
Sacrifices d'enfants, le Pape François condamné l'an dernier, mais protégé par son immunité  (article fini)

« Un document de la compagnie des jésuites nommé « Le Privilège Magistral » datant du 25 décembre 1967, relatif aux messes sataniques, provenant des archives du Vatican a été remis au tribunal.

Dans ce document il est spécifié que chaque nouveau pape doit participer à des messes sataniques…Lors de ces messes, des enfants sont sacrifiés, et les participants boivent leur sang. »

 

 

Tous les protagonistes de cette affaire dont vous n’avez pas entendu parler dans les médias de masse, et pour cause :

Les 48 témoins ont cité :

 

François Bergolio

Jean-Paul II

Joseph Ratzinger

Des hauts représentants de l’Eglise anglicane, de l’Eglise Unie du Canada, de l’Eglise catholique en général y compris des cardinaux.

Le supérieur général de l’Ordre jésuite, Adolfo Pachon

La reine Elizabeth, le prince Philip, L’archevêque Justin Welby, Le Juge Fulford

Des cardinaux hollandais, le prince Alfrink Bernhard, la reine Guillermine, la reine Beatrix, son père et des cardinaux belges.

Le prince Friso et son épouse Mabel Wisse Smit, des anciens ministres, les chefs des armées hollandais et son sous-secrétaire Raad Van Staat. Les dirigeants du gouvernent du Canada, et des chefs des armées d’Australie, du Royaume Uni, des Etats-Unis y compris de la CIA et des ministres, des gouverneurs, des juges, hommes d’affaires provenant de tous des ces pays : France, Irlande, Belgique, Australie, Canada, Hollande, Royaume-Uni

 

http://criancassacrificadas.blogspot.fr/2014/12/papa-francisco-considerado-terrorista.html?spref=fb

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES, #SUR LES PAS DU 8e ROI, #COEUR NOIR DE L'HOMME