Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etats-Unis : L’église mormone n’admet pas les homosexuels et perd 2 500 fidèles

Par Noticiacristiana

 

 

La mi-octobre 2015 deviendra une période marquante pour ce qu’on appelle communément L’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, ou encore, église mormone, considérée comme secte basant sa doctrine sur le livre de leur prophète plus que sur la Bible qui pour eux ne détient pas toute la Vérité.

Parmi leurs croyances controversées, ils croient que Jésus et Satan sont frères et que le Royaume des cieux est juste une autre planète. Pourtant, la raison qui a conduit 2 500 membres de cette église à démissioner, est le changement récent de la politique mormone concernant les homosexuels.

Jusqu’en 1978, cette église interdisait formellement le mariage interracial et ne célébrait même pas le mariage entre deux personnes noires dans leurs temples. Avec le temps ils ont cessé d’enseigner aux fidèles que les Hommes noirs étaient des êtres humains maudits qui portent la « Marque de Caïn ».

 

Aujourd’hui, l’église mormone affirme clairement que les enfants provenant des familles LGBT (Lesbiennes Gays Bisexuels Transsexuels) ne peuvent être baptisés. L’interdiction s’applique aux enfants biologiques, adoptifs ainsi qu’aux couples légalement mariés ou en concubinage.

Si un enfant issu d’une famille LGBT souhaite se faire baptiser, il devra attendre l’âge de 18 ans et abandonner sa famille et son foyer LGBT.

 

La réaction de certains membres a été immédiate, 2 500 mormons américains ont rejeté ce document officiel de l’église dont le siège se trouve à Salt Lake City, aux Etats-Unis. Il n’existe pas de registre officiel sur le nombre de mormons démissionnaires en dehors des Etats-Unis.

(…).

Les analystes croient qu’une nouvelle branche de la dénomination mormone peut ainsi naître dans le but de satisfaire les mormons homosexuels ou sympathisants.

 

Aux Etats-Unis, il existe plusieurs dénominations comme les presbytériens, méthodistes, luthériens et Eglise de Dieu, qui ont des « ramifications » acceptant les LGBT et dans certains cas, permettent l’ordination de pasteurs et évêques homosexuels

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES