Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Ordo Templi Orientis

 

vic-hobart-9-7-04

 

En 2013, c'est une psychologue, le Dr Reina Michaelson, qui avait dénoncé un autre réseau pédophile, celui-ci niché dans l'OTO, l'Ordo Templi Orientis.

 

Reina Michaelson s'est attaquée à un très gros morceau, qui n'est rien moins que l'OTO, un groupe satanique qui croit à la "magie sexuelle" de Crowley, et qui est aujourd'hui actif un peu partout dans le monde, y compris en France. Crowley était lui-même membre de l'OTO, arrivé là par cooptation au sein de la franc-maçonnerie. On rappelle que Crowley a été viré d'Italie avec son "abbaye de Théléma" parce qu'on l'accusait d'orgies sexuelles et de massacres d'enfants.

L'OTO fait officiellement partie de ces ordres templiers, émanations de la franc maçonnerie, la plupart du temps basés sur un mélange de mystique et de satanisme.

Selon Michaelson, l'OTO organise des orgies pédophiles et satanistes en Australie, et ses actes sont protégés par ses membres, qui sont parfois très bien placés dans les institutions nationales, et dans les médias semble-t-il. Au cours de ces rituels, des enfants sont massacrés et même mangés, affirme la psychologue.

 

Elle a évoqué l'histoire de "Mick", un gamin qu'elle a rencontré alors qu'elle passait dans les écoles pour faire de la prévention contre les abus. Le gamin était menacé, avait peur de parler, était victime de personnalités multiples, mais a pu décrire une sorte de culte opérant dans la région de Goldtown, qui pratiquait des sacrifices sur des animaux et des enfants, au cours desquels on buvait le sang et on mangeait les organes des victimes [2]. Il a aussi décrit comment il a été obligé de participer à des tournages pédopornographiques, contre un peu d'argent (alors que ceux qui l'avaient amené là touchaient, eux, beaucoup d'argent).

 

Une fois un peu plus âgé, "Mick" n'a plus été utilisé d'une manière sexuelle, mais devait attirer d'autres enfants dans les filets de ce groupe, que lui n'a pu quitter qu'âgé d'une vingtaine d'années. Depuis, il est menacé et surveillé ainsi que sa famille.

 

Les enfants qui étaient tués étaient pris dans la rue, kidnappés, ou pris dans la grande réserve que constituent les orphelinats, et personne ne se préoccupait d'eux. Les rituels se déroulaient apparemment en latin.

 

Sin-título-154445

 

"Ce culte satanique est très puissant, et il est dirigé par les familles les puis puissantes et les plus influentes de la ville", a-t-elle dit, citant le politicien le plus puissant de l'Etat de Victoria, Jeff Kennett, qui avait demandé récemment à l'église de faire le ménage dans ses propres affaires de pédophilie, dans les années 90 [3]. Il y aurait aussi plusieurs politiciens, surtout conservateurs, dans ce groupuscule, ainsi que des gens du show biz et de la télévision.

 

C'est d'après le témoignage de "Mick" que le médecin a compris que le culte en question était certainement l'OTO. Toutefois, l'OTO, qui a pourtant le statut de religion en Australie, dit qu'il n'avait que 60 membres dans le pays en 2006... Mais en réalité, ce groupuscule est populaire jusque chez des stars, comme Peaches Geldof, qui a récemment été retrouvée morte chez elle [4].

Michaelson a évoqué divers abus commis à partir de crèches du pays, dans un système très similaire à celui qu'on a vu aux Etats-Unis, notamment dans le cas de la maternelle McMartin.

Suite à ses déclarations, Reina Michaelson a eu droit à des poursuites de la part de l'OTO, qui est reconnu comme un groupe religieux en Australie, et qui attaque pour avoir enfreint le "Racial and Religious Tolerance Act". Michaelson a été condamnée.

Suite à ses révélations, Michaelson a commencé à connaître quelques problèmes, notamment au niveau de ses communications et de son véhicule, ainsi que diverses menaces. Ses collaborateurs ont eu les mêmes problèmes. Elle a été suivie par des véhicules du gouvernement, par des types avec des talkie walkie...

Peu à peu, les pions du réseau ont commencé à organiser eux-mêmes l'association, et finalement on la lui a carrément usurpée [5].

Michaelson n'est pas la seule à avoir dénoncé ce type de réseau en Australie. L'ancien porte parole du parlement, Peter Lewis, avait pointé "le haut pourcentage" de pédophiles VIP, députés, magistrats, hauts fonctionnaires, flics... qui bénéficiaient d'une impunité quasi totale. Il a été poursuivi pour diffamation après avoir balancé quelques noms et a du démissionner en 2005 suite à une campagne de diffamation contre lui.

 

 

Source : http://dondevamos.canalblog.com/

Tag(s) : #COEUR NOIR DE L'HOMME