Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Douala, capitale maçonnique :  500 francs-maçons africains et antillais se réunissent

Après Lomé au Togo, les francs-maçons africains, malgaches et antillais ainsi que quelques européens (français et belges) se réuniront en congrès annuel durant la première semaine du mois de février prochain, dans la capitale économique du Cameroun. Convoquées tous les ans depuis 1992, les Rencontres humanistes et fraternelles, africaines et malgaches (Rehfram) constituent le plus grand rassemblement maçonnique du continent. Cette année, les francs-maçons du continent ont choisi un thème d’actualité, dans un monde marqué par la violence et l’intolérance :

«Face à  la montée de l’intolérance et de la violence, francs-maçonnes et francs-maçons d’Afrique et de Madagascar, quels sont nos devoirs envers notre continent ?»

 

Les Rehfram sont une conférence annuelle des puissances maçonniques africaines et malgaches. Elles regroupent les différentes obédiences africaines et malgaches travaillant exclusivement aux trois premiers grades et ayant au moins trois loges régulières. Le record des rencontres est actuellement détenu par le Gabon avec quatre Rehfram à Libreville, en 1996, 1998, 2005 et 2012. Vient ensuite le Togo avec trois organisations 2015, 2006 et 1999. Un autre pays, Madagascar, se trouve au même niveau que le Togo, en ayant abrité les 8è, 12è et 18è réunions, respectivement en 2000, 2004 et 2010.

 

Depuis la création par la Grande Loge de France (GLF) à Saint-Louis du Sénégal, en 1781, de « Saint-Jacques des vrais amis rassemblés », première loge sur le continent, la Franc-maçonnerie n’a cessé d’être un sujet d’attraction, d’interrogation voire de controverse. Le grand public et une partie des médias prêtent aux «fils de la lumière» une influence sinon des pouvoirs magiques, une forte propension à l’affairisme et, non sans raison, un opportunisme politique à tout crin. Le continent pourrait compter entre 25 000 et 40 000 frères et sœurs dont 10 à 15 % de femmes, la plupart du temps regroupées dans des loges féminines.

 

Source

Douala, capitale maçonnique :  500 francs-maçons africains et antillais se réunissent
Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES, #COMPLOTS