SENENEWS.COM- A seulement quelques minutes d'intervalle, deux tremblements de terre d'une hauteur de 4,8 et 4,1 degrés ont eu lieu sur l'échelle de Richter dans la nuit du jeudi 10 à vendredi 11 mars dans le nord du Maroc. Selon l'institut géographique national espagnol, Bladi.net, un premier séisme d'une magnitude de 4,8 degrés a eu lieu vers 4h16. A 4h19, c'est à dire 3 minutes après une secousse moins intense (4,1 degrés de magnitude) s'est fait ressentir au même endroit.

 

© Google

 


Ces mouvements ont eu lieu au large de la mer d'Alboran mais s'est fait ressentir non seulement au nord du Maroc mais aussi dans a région de Malaga en Espagne.

Ces mouvements sont fréquents au Maroc, les habitants d'Al Hoceima et de Melila par peur sont sortis de leur maison.

D'ailleurs, le 3 mars passé, un séisme dont l'épicentre se trouvait dans la mer d'Alboran s'est fait sentir vers 11h36, heure marocaine. Les autorités ont même affirmé qu» un élève d'un établissement collégial à Imzouren s'est jeté du premier étage et a été transféré à l'hôpital Mohamed VI, à Al Hoceima.

Un autre tremblement de terre d'une magnitude de 6,3 degrés avait eu lieu aussi le 25 janvier dernier, occasionnant beaucoup de dégâts matériaux et quelques blessés.