Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Je pense que les gens devraient voir ce film. Il y a eu un rejet que je n'ai pas bien compris et je le ferais. Je ne voulais pas affecter le festival d'une manière imprévisible mais ce film est clairement à voir. Tout comme le documentaire qui s'intitule "Trace amounts". Il y a beaucoup d'informations sur ce qui se passe avec le CDC et les compagnies pharmaceutiques. Il y a beaucoup de choses qui ne sont pas dites. En tant que père d'un fils autiste, cela me préoccupe et je veux savoir la vérité, et je ne suis pas anti-vaccination. Je veux des vaccins sûrs. Certaines personnes ne peuvent pas avoir certaines injections, comme la pénicilline par exemple, ils peuvent en mourir. Pourquoi cela ne serait-il pas le cas avec les vaccins?



A la question de savoir s'il pensait tenir désormais un rôle de médiateur dans le dialogue autour de l'autisme, il réponds:

"Oui, c'est probable. Le fait est qu'ils se taisent à ce sujet, il n'y a pas de raison à cela. Si vous êtes un scientifique, alors parlons en mais on dirait que personne n'a envie de ce dialogue. Et vous messieurs, dames [les médias] êtes ceux qui devraient mener l'enquête. Faites des investigations."

La co-fondatrice du festival Tribeca évoque un autre documentaire sur l'autisme mais De Niro fait remarquer que Vaxxed s'intéresse à la façon dont certains enfants deviennent autistes, le fait que les vaccins sont dangereux pour certaines personnes plus vulnérables.

 "Et personne ne semble vouloir s'y intéresser ou alors ils disent avoir étudié le cela mais c'est un sujet de conversation sans issus et cela ne devrait pas être le cas car certaines personnes vous diront: "oh, j'ai vu mon fils changer d'un jour à l'autre. J'ai vu ce qu'il s'est passé. J'aurais du faire quelque chose et je ne l'ai pas fais." Donc, tout cela est plus compliqué qu'il n'y parait, croyez moi."

Le présentateur lui demande alors si c'était le cas également pour son fils:

" C'est ce que me dit ma femme mais je ne m'en souviens pas. Mon fils est autiste et chaque enfant est différent mais il y a quelque chose, quelque chose que les gens ne traitent pas. Et le fait que je sois ici aujourd'hui, aussi contrarié, dans cette émission de télévision veut dire qu'il y a quelque chose à creuser. Tout ce que je voulais c'était que les gens puissent voir le documentaire, qu'ils se forgent leur propre opinion. Les gens doivent le voir."

De Niro a confirmé aux présentateurs son scepticisme concernant les conclusions de la communauté scientifique, qui affirment qu'il n'y aurait pas de lien entre le vaccin et l'autisme.

"Je pense que tout cela est compliqué, bien plus compliqué qu'on ne le pense. Ils affirment qu'il n'y a pas de lien mais il y en a un lien. Le plus évident étant le Thymérosal, qui est un conservateur à base de mercure mais il y d'autres produits. Je ne suis pas un scientifique mais je le sais car j'ai vu tant de réactions...découvrons la vérité, découvrons simplement la vérité.[...]"

"Tout le monde devrait pouvoir choisir de se faire vacciner ou non. Dans certains endroits, c'est obligatoire. Tout ceci bénéficie aux grande industries pharmaceutiques."
 

Tag(s) : #COMPLOTS