Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

verichip

J’écris cet article pour les gens comme moi qui doutaient de la véracité de la chose.
Il y a un moment sur les réseaux sociaux je voyais ces articles passer je lisais les titres, et je ne prenais pas le temps de consulter les articles.

 

Alors que je faisais des recherches sur le projet de loi HR 5736 (nous y reviendrons plus tard), je tombe par hasard sur le projet de loi HR 3200 étant de nature curieuse je jette un rapide coup d’œil, juste pour savoir de quoi ça parle.

Et là……… A ma grande surprise

À la page 1001, on trouve “Subtitle C – National Medical Device Registry” (« Sous-titre C – Registre National des Dispositifs Médicaux »), qui stipule :

« Le « Secretary » établira un REGISTRE NATIONAL DES DISPOSITIFS MEDICAUX (appelé dans le présent paragraphe le « registre ») afin de faciliter l’analyse de la sécurité (des dispositifs) après la commercialisation et les résultats des données de chaque appareil qui … est ou a été utilisé DANS ou sur un patient …»

EN D’AUTRES TERMES, TOUT LE MONDE AYANT ETE MICRO-PUCE EN VERTU DE LA NOUVELLE LOI SUR LES SOINS DE SANTE DEVRA ETRE ENREGISTRE AUPRES DU « SECRETARY ». LE « SECRETARY » EST DEFINI COMME ETANT LE MINISTRE DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX.

 

Ce registre servira soi-disant à faciliter l’analyse de la sécurité des dispositifs après la commercialisation et le résultat des données de chaque appareil utilisés dans, ou sur un patient ! Par ailleurs il est important de préciser que le futur puçage ainsi que son registre seront mis en œuvre sans qu’aucune réglementation définitive ni aucun encadrement au préalable n’ait été adopté.

Ce marquage, qui coûtera entre 150 et 200 dollars, touchera tout d’abord les classes moyennes et modestes puisqu’il sera a priori imposé aux personnes dépendantes du système de remboursement de la santé sociale américaine. Il concernera aussi les personnes âgées du programme Medicare, les anciens combattants, les malades d’Alzheimer mais aussi les blessés inconscients qui seront admis aux urgences… Si vous ne vous faites pas pucer, vous n’aurez donc pas droit aux remboursements en vigueur chez l’Oncle Sam. Au delà de la possibilité de réguler le coût des soins et de bénéficier d’un « meilleur » accès aux informations médicales des patients, une question reste posée : le choix de ce support de données est-il plus légitime qu’un autre ?
La question restera de savoir si le puçage des européens sera aussi obligatoire et si il y a un paragraphe des le traité transatlantique, qui le prévoit

Tag(s) : #COMPLOTS, #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES