Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il refuse d’abandonner le christianisme, les extrémistes musulmans lui coupent les deux bras

Pakistan

 

Les récits d’atteintes physiques sur les chrétiens dans ce pays sont légion. Le cas d’Aqeel  Masih, est l’un des derniers en date, pourtant la police parle d’ «accident ».

 

Selon l’Association LEAD (Legal Evangelical Association Development), cet homme qui travaillait dans une station essence de la capitale Lahore, a été séquestré par des extrémistes islamistes. Ils ont exigé de lui qu’il renonce à sa foi chrétienne, ce qu’il a refusé de faire, ils lui ont donc coupé les deux bras.

 

La LEAD porte cette affaire à la connaissance du public car, Masih avait déjà signalé à plusieurs reprises des faits de harcèlements  de la part d’islamistes, à la police. La police a toujours ignoré ses plaintes.

Le policier chargé de l’enquête, Ammara Athar, affirme que les suspects sont appréhendés à l’heure actuelle, mais qu’il ne s’agit pas d’une mutilation, mais plutôt Maish aurait eu un accident de train, version de la police. On se demande alors pourquoi ils ont arrêté les suspects …

 

Le coordinateur de LEAD croit fermement à la version de Masih qui affirme que les extrémistes ont tenté par la force de le faire renoncer au christianisme pour se convertir à l’islam, Aqeel Maish n’ayant pas renoncé à sa foi, a eu les bras coupés.

La police éloigne les médias, dans une vaine tentative d’empêcher la divulgation d’un crime à caractère religieux.

 

 

Avec les informations de :

Christian Today

Il refuse d’abandonner le christianisme, les extrémistes musulmans lui coupent les deux bras

* Ouvre ta bouche pour le muet, Pour la cause de tous les délaissés. Ouvre ta bouche, juge avec justice, Et défends le malheureux et l'indigent.

Proverbes 31:8-9

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES