Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Australie : Un enfant de 4 ans changera de sexe avec l’aval du gouvernement

L’enfant de 4 ans a débuté le processus de « transition » pour changer de sexe. On se demande bien pourquoi l’effrayant chiffre de mineurs en quête d’identité sexuelle est croissant en Australie. L’hôpital où ce cas est traité, existe seulement depuis 3 ans et traite déjà 250 cas dans son « Unité de dysphorie du genre », selon Daily Telegraph.

 

La dysphorie du genre a pour diagnostic principal, l’inconfort avec son sexe de naissance et un sentiment d’inadéquation social avec ce genre. Pour que les enfants soient reçus, il est nécessaire que les parents de mineurs aient pris cette décision au préalable.

 

En 2015, une fillette de 9 ans avait obtenu l’autorisation légale de changer de sexe, alors que cela n’était permis qu’aux adolescents. Un an après, l’autorisation s’étend au jardin d’enfance.

 

Gregory Prior, vice-secrétaire des opérations scolaires du département de l’éducation affirme que l’école a utilisé des fonds publics pour aider les professeurs à accompagner l’enfant et cette décision a été prise pour que l’enfant s’identifie à son nouveau genre.

 

Catherine McGregor, avocate des causes LGBT (lesbiennes gays bisexuels transsexuels) a affirmé que les enfants « ont tendance à faire le bon choix lorsqu’ils sentent qu’ils sont dans le mauvais corps ». Pourtant elle reconnaît aussi que 4 ans, c’est beaucoup trop jeune pour prendre une telle décision.

 

Michael Carr-Gregg, psychologue pour enfant, confirme qu’il existe bien 250 enfants en phase de changement de sexe traités à l’hôpital royal pour enfants à Melbourne.

Il affirme qu’il y’a 10 ans, un seul enfant était traité pour ce même type de problème.

 

La seule église qui s’est prononcée sur cette affaire, est la « Communauté de Christ Porte Ouverte » à Cranebrook, dont la pasteure, Susan Palmer, elle-même lesbienne, a déclaré qu’elle ne voit aucun problème à accompagner les enfants dans leur changement de sexe aussitôt que la question est détectée :

« La majorité de mes connaissances ayant changé de sexe, savaient depuis très jeune qu’ils n’étaient pas dans le bon corps, comme si leur esprit et leur corps n’était pas connectés »

 

Avec les informations de :

Daily Mail

GospelPrime

 

 

Reportage en anglais :

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES