Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après la marche pour Satan, le « Jour du blasphème »

Dans plusieurs pays, certains athées fêtent le « Jour du blasphème » le 30 septembre également appelé « Jour des Droits Internationaux pour Blasphémer ».

Les activistes du Centre d’Investigations, organisation promouvant les droits des athées, défendent l’idée selon laquelle tout le monde a des droits y compris celui critiquer la religion des autres, car la liberté d’expression est la base de toutes les autres libertés individuelles.

 

D’autres groupes essayent de promouvoir le « Jour du Blasphème » tous les ans depuis 2009.

Des étudiants de l’Université de l’Illinois (Etats-Unis) ont dressé un « mur de blasphème » où chacun peut y écrire des insultes contre n’importe quel dieu.

 

Dans leur manifeste publié sur internet on peut y lire :

« Critquer la religion est illégal dans plusieurs pays dans le monde. Nous avons observé à plusieurs reprises, les conséquences de ces lois absurdes. Lorsque quelqu’un écrit un tweet ou poste sur facebook la déclaration de son athéisme, ou questionne un dogme ou une religion, il peut aller en prison pour cela, être battu ou même mourir pour cela ».

Leur page facebook, compile également les récits de personnes punies pour avoir d’une façon ou d’une autre, critiquer la religion dominante de leur pays respectifs.

Ce qu’ils oublient de préciser c’est que le nombre de chrétiens condamner pour blasphème dans certains pays pour le simple fait de l’être, est bien plus élevé que le nombre d’athées condamnés pour blasphème.

 

Avec les informations de :

Gospel Herald

Gospel Prime

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES