Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 


Il y a quelques jours, le pape accusait les manuels scolaires français d'"endoctrinement sournois de la théorie du genre" (ce qui est parfaitement vrai n'en déplaise aux médias qui ont tant désinformé sur le sujet et continuent de le faire). N'en déplaise également à notre sinistre de l'éducation qui parle de paroles "légères et infondées" et qui va jusqu'à affirmer que le pape lui-même aurait été "victime...de la désinformation".  Ben voyons! Elle l'a alors incité à venir voir dans les manuels scolaires. Eh bien, voyons un peu ces deux exemples qui sont actuels et parfaitement scandaleux.


 

 Il ne s'agit pas d'une rumeur ou d'arguments infondées, c'est bien réel. Pourtant, vous allez voir qu'il y a de quoi tomber des nues. L'école de la république a bien changé depuis nos années collèges. Voilà qu'on y conseille des lectures pornographiques, décrivant des scènes de fellation, une sexualité précoce (des préliminaires dès 6 ans...) ainsi que des fantasmes sur des adultes. C'est la perversion ultime qui se joue devant nos yeux alors que les français en sont encore à gober les sornettes du gouvernement sur le sujet. 
 
Cela fait des années qu'ils nous mentent sur tout mais cette fois, c'est particulièrement vicieux (c'est le cas de le dire) car cela concerne l'éducation de nos enfants. Ils proposent aussi aux enfants des pièces de théâtre sur le changement de sexe comme par exemple "mon frère, ma princesse", dès l'âge de 8 ans. Tout cela n'est pas hypothétique, des enfants vont déjà voir cette pièce. Quand aux livres conseillés...accrochez-vous. Fawkes
-------
 

Une fellation décrite dans un livre conseillé aux professeurs pour les 4èmes

Trois pages décrivant une fellation entre deux adolescents. Voilà ce qu’on trouve dans le livre de lecture « Qui es-tu Alaska? » de John Green recommandé par l’Education Nationale sur le site Eduscol pour les élèves de 4ème en français. Ce livre fait partie des ressources de « l’entrée » « Se chercher, se construire » , du nouveau programme du cycle 4 (5è – 4è – 3è).
D’après le site Eduscol, « ces ressources ont été conçues et réalisées par desgroupes d’experts en partenariat avec l’inspection générale de l’Éducation nationale » .
Ce livre a été donné à lire par un jeune professeur à ses élèves, sans l’avoir lu, tout confiant dans les ressources de l’Education Nationale. Alerté par un parent d’élève prévenu par son enfant, il a immédiatement retiré le livre…
Jusqu’où l’Education Nationale va-t-elle aller ? L’intimité de nos enfants est à respecter et ne peut être à la merci d’experts idéologues et pervers. Qu’on les laisse tranquilles à l’école ! Ils sont déjà matraqués de toute part par les medias pour en faire des objets de jouissance.
Le choix de ce livre montre qu’il y a un mal profond à l’éducation Nationale, une absence de conscience effrayante, ou alors les ressources sont choisies par une seule personne sans aucun contrôle. Dans les deux cas, c’est extrêmement inquiétant pour nos enfants.

 

ÇA SUFFIT !

Nota: Depuis la publication de cette actualité, l’Education Nationale a supprimé le livre dans la liste en ligne. Ce qui est une bonne chose ! Parents et enseignants, restons vigilants ensemble !
Voici la liste d’origine: ici
Source: Vigi-gender
 
 

 

Incitation sexuelle dans des livres conseillés par l’Education Nationale : du nouveau

Dans ses « coups de coeur sur le thème des relations fille/garçon » (sauvegarde en bas de page), l’académie de Lyon recommande depuis la rentrée 2012 Qui es-tu Alaska ?, avec ses 3 pages sur une fellation, à côté d’autres livres incitant à une vie sexuelle précoce, et pourquoi pas avec un professeur, comme celui-ci (voir extrait en bas de page) :
« ♥ J’ai quinze ans et je ne l’ai jamais fait de Maud Lethilleux chez Thierry Magnier :
Première de la classe, Capucine n’a qu’une obsession, elle veut faire l’amour. Elle a quinze ans, c’est le moment, pense-t-elle. Mais pas avec un garçon de son âge, boutonneux et maladroit, non, Capucine aimerait un homme, un vrai, et pourquoi pas son prof d’histoire-géo? »
Ou encore des livres banalisant le changement de sexe Mon frère, ma princesse (dont la pièce repart en tournée scolaire : voir où) et La face cachée de Luna.
Les autres académies qui conseillent encore Qui es-tu Alaska ? sont celles deVersailles, de Dijon et d’Amiens, qui commente avec légèreté :
« A ne pas mettre en des mains trop jeunes bien que la scène « d’initiation » reste assez soft et plus comique qu’autre chose ! »
Comique pour des adultes. Comique pour des jeunes de 13 ans ? voilà le problème.
Est-ce avec de tels livres que l’Education Nationale pense aider les élèves à construire leur personnalité ?
Ce n’est pas ce que les parents ni la société tout entière attendent de l’école.
 
Extrait de J’ai quinze ans et je ne l’ai jamais fait (source)
 
« J’ai quinze ans et je ne l’ai jamais fait. Voilà. C’est la petite phrase que je me répète chaque matin, et puis chaque soir, et aussi en cours d’histoire, et parfois dans d’autres matières mais plus rarement.

 

J’ai quinze ans, j’ai déjà aimé deux cent vingt-huit fois, j’ai connu les préliminaires à six ans, mon premier baiser à deux (un cousin éloigné voulait s’entraîner avant d’embrasser sa première chérie), et le plaisir à onze. »

 

 
Source: Vigi-gender
 
via : fawkes-news.com
Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES