Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

«"Parler aux morts" sera, dans le futur, aussi naturel qu’ouvrir Facebook»

Un veuf reçoit la visite du fantôme de sa femme. , MARY EVANS/SIPA

 

TOUSSAINT - Une programmeuse russe vient de réussir à créer un chatbot pour parler à son ami décédé. En quelques années, les initiatives visant à préserver nos souvenirs virtuels ont franchi des étapes sacrées. Le fondateur d'«Eterni.me» a répondu à nos questions... 

 

Eugenia Kuyda n’a pas foncé tête baissée. Elle avait des doutes, en fit des cauchemars. Prenait-elle la bonne décision ? Avait-elle le droit ? Mais à la mort de son meilleur ami, décédé brutalement dans un accident de voiture à 34 ans, la programmeuse a mis de côté ses craintes pour créer, à partir de milliers de messages, SMS ou e-mails qu’il avait pu écrire, un chatbot. Un avatar capable de parler « comme » lui, de discuter en reproduisant ses expressions, en imitant sa sensibilité, son humour, même, tant l’intelligence artificielle avait été abondamment « nourrie » d’échanges qu’avait eu Roman Mazurenko de son vivant

 

Le scénario avait été imaginé par Black Mirror, la série d’anticipation britannique, dans l’un de ses plus terribles épisodes, Be Right Back. Martha y dialoguait avec l’avatar d’Ash, son mari disparu, par messages, puis par téléphone, allant jusqu’à, un temps, ne plus ressentir le vide de son absence.

 

"Be Right Back", Black Mirror. - Black Mirror

C’était il y a trois ans seulement. A l’époque, qu’une technologie vienne détruire le processus de deuil et briser virtuellement la frontière avec les morts paraissait impensable. L’expérience d’Eugenia Kuyda vient de nous prouver le contraire. Et nous signifier sans doute à quelle vitesse terrifiante les tabous tombent. Dialoguer avec des avatars de nos proches décédés pourrait-il être un jour être considéré comme acceptable

 

Et l’AI s’envole… Lire la suite sur 20minutes.fr

Deutéronome 18:10-14

10 Qu'on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d'astrologue, d'augure, de magicien,

11 d'enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts.

12 Car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Éternel; et c'est à cause de ces abominations que l'Éternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi.

13 Tu seras entièrement à l'Éternel, ton Dieu.

14 Car ces nations que tu chasseras écoutent les astrologues et les devins; mais à toi, l'Éternel, ton Dieu, ne le permet pas.