Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.linformaticien.com/actualites/id/43123/l-aeroport-paris-cdg-teste-un-nouveau-systeme-de-reconnaissance-faciale.aspx

http://www.linformaticien.com/actualites/id/43123/l-aeroport-paris-cdg-teste-un-nouveau-systeme-de-reconnaissance-faciale.aspx

Le groupe ADP veut étendre la reconnaissance faciale, actuellement restreint aux seuls passagers français, à tous les passagers de l’Union européenne. Objectif : fluidifier les contrôles de sécurité rendus plus
longs après les attentats.

 

Le groupe Aéroport de Paris (ADP) fait appel à la société portugaise Vision Box pour équiper l’aéroport de Paris - Charles-de-Gaulle avec un nouveau système de reconnaissance faciale.

Depuis avril 2016, le gouvernement a donné son accord par décret à l’utilisation de la reconnaissance faciale pour les contrôles aux frontières dans le cadre du programme Parafe (passage rapide aux frontières extérieures).

Les attaques terroristes à Paris et à Nice ont conduit à renforcer les contrôles de tous les passagers qui doivent désormais être enregistrés par informatique dès lors qu’ils passent la frontière. Ces mesures ont fait doubler le temps d’attente dans les aéroports.

 

 Passer de 3% à 20% de contrôles automatiques

Le système automatisé actuel ne permet qu’aux Français de passer la frontière par un contrôle du passeport biométrique et d’une empreinte digitale. Seulement 3% des passagers passant par l’aéroport utilisent ces sas, selon Bloomberg.

Le nouveau système en test de Vision Box permettrait de confronter le visage de la personne et la photo sur son passeport. Si les tests sont concluants, les contrôles par reconnaissance faciale seront ouverts à tous les ressortissants de l’Union européenne et de Suisse, inscrits au programme Parafe ou munis d’un passeport biométrique.

Les sas pourraient voir passer 20% des 180 000 personnes qui transitent chaque jour par l’aéroport, estime Franck Goldnadel, directeur de Paris – Charles-de-Gaulle. Le groupe ADP a déjà installé 37 machines avec Parafe et prévoit d’en installer 87 de plus d’ici 2021 dont 45 cette année.

 

http://www.linformaticien.com/actualites/id/43123/l-aeroport-paris-cdg-teste-un-nouveau-systeme-de-reconnaissance-faciale.aspx

Main et Front : "Un nouveau capteur d’empreintes digitales pour gagner du temps à l'aéroport"

 

 

Aéroports parisiens: 45 nouveaux sas de contrôle des passeports cet été

Aéroports de Paris va installer à partir de cet été 45 nouveaux sas de contrôles automatisés des passeports à Orly et à Paris-Charles de Gaulle pour fluidifier le passage aux frontières, a-t-on appris jeudi. Les 45 sas commandés par Groupe ADP à la société Gemalto "vont arriver cet été" et fonctionneront par reconnaissance digitale, a indiqué jle PDG de l'exploitant des aéroports parisiens, Augustin de Romanet au cours d'une conférence de presse. Le renforcement des contrôles effectués par la Police aux frontières (PAF) dans les aéroports a créé de longues files d'attente aux guichets.

 

lefigaro.fr

Un nouveau capteur d’empreintes digitales pour gagner du temps à l'aéroport

Un nouveau capteur d’empreintes digitales pour gagner du temps à l'aéroport

Un nouveau capteur permet de vérifier l'identité des passagers en moins d'une seconde et sans contact.

Morpho, la filiale du groupe Safran, a présenté le premier capteur d'empreintes digitales sans contact au monde. Cette innovation, qui a nécessité quatre années de recherche, pourrait permettre d’accélérer le passage aux frontières.

Elle est basée sur un capteur baptisé "Finger on the fly", qui photographie les empreintes digitales de la main et les reproduit en trois dimensions pour les analyser en moins d’une seconde, alors que les dispositifs existants nécessitent un contact.

 

http://www.lechotouristique.com/article/un-nouveau-capteur-d-empreintes-digitales-pour-gagner-du-temps-a-l-aeroport,68826

Tag(s) : #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES