Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Angleterre : Des évangélistes mis à l’amende pour avoir prêché : « Seul Jésus sauve » !

Le Tribunal de Bristol a jugé le cas, la semaine dernière et a condamné deux prédicateurs à payer au total (frais judiciaires et amendes)  3 372 livres sterling soit  3929 Euros, pour avoir déclaré « Seul Jésus sauve ! » phrase qualifiée par les juges comme discours de haine !

 

Après avoir été arrêtés par la police et conduits vers un tribunal en Angleterre, les deux ont été accusés de promouvoir le trouble à l’ordre public et l’intolérance religieuse.

Michael Overd, de 52 ans et Michael Stockwell, 50 ans prêchaient dans les rues de Bristol lorsqu’ils ont été abordés par un groupe de personnes dont plusieurs musulmans.

Au milieu de la discussion, les prédicateurs ont affirmé :

« Allah n’existe pas et tous les musulmans brûleront en enfer » ; cette phrase a déclenché des appels à la police et leur arrestation immédiate.

 

Durant le jugement qui a duré 4 jours, le procureur Ian Jackson, que ces chrétiens ne devraient pas dire que « Jésus est le seul chemin vers Dieu » car cela  Peut ne pas être vrai.

La seule défense des prédicateurs de rue, a été d’affirmer la liberté religieuse et liberté d’opinion, puisque la Bible affirme que Jésus est le chemin, la vérité et la vie, et qu’il fallait annoncer cela à tous ceux qui voudraient un jour entrer au Paradis, indépendamment des religions.

Le procureur a rétorqué qu’ils ne pouvaient pas proclamer ce qu’ils croient être la vérité, car ils avaient un discours islamophobe et homophobe !

 

L’ONG Christian Concern, qui a défendu les deux prédicateurs par leur avocat Michael Phillips dénonce « Un jugement moderne d’hérésie, déguisé en cas de trouble à l’ordre public ».

Andrea Williams du centre légal chrétien, critique également ce jugement en rappelant qu’il est lui aussi basé sur une critique de la Bible qui renvoit à un discours de haine envers la Bible.

 

 

Avec les informations de :

BBC

GospelPrime

Tag(s) : #NOS FRERES SONT PERSECUTES