Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Alertée par des voisins, la police a fait une découverte stupéfiante en intervenant dans un appartement de l'ancien palais de la Congrégation pour la Doctrine de la foi. À leur arrivée, les forces de l'ordre sont tombées en pleine orgie homosexuelle.

Les faits ont été révélés le mercredi 28 juin dernier par le journal italien Il Fatto Quotidiano. Dérangés par le bruit et les allées et venues de plusieurs visiteurs dans la nuit, les voisins du haut dignitaire (dont le nom est resté anonyme), ont contacté la police. En arrivant sur les lieux, les forces de l'ordre ont découvert plusieurs hommes, apparemment sous l'emprise de drogue, en plein coït.

L'appartement en question serait celui du secrétaire du cardinal Francesco Coccopalmerio, le chef du Conseil pontifical pour les textes législatifs et conseiller du Pape François. Le cardinal aurait proposé la nomination comme évêque de son secrétaire avant les faits, rajoute le journal italien.

Le pape François très déçu
Les relations sexuelles homosexuelles sont autorisées au Vatican, la consommation de drogue par contre, est totalement illégale, l'homme en question aurait donc été arrêté. Ce ne serait d'ailleurs pas un coup d'essai pour le prêtre, selon l'International Business Times: il aurait déjà fait deux overdoses dans le passé. Le prêtre aurait été envoyé en retraite dans un couvent Italien.

Le pape François serait très peiné par l'incident, ajoute Le Nouvel Obs. Il aurait donc demandé au cardinal Caccopalmerio de démissionner. Cette affaire intervient au mauvais moment pour le Vatican. En effet, ces révélations arrivent presque au en même temps que l'inculpation du numéro trois et argentier du Vatican pour des supposés abus sexuels. Le suspect est convoqué le 26 juillet devant le tribunal de Melbourne pour une audience préliminaire.

 


Source : http://www.7sur7.be

Tag(s) : #QUAND L'EGLIZE FAIT HONTE