Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Osée 11:9

Je n'agirai pas selon mon ardente colère, Je renonce à détruire Éphraïm; Car je suis Dieu, et non pas un homme, Je suis le Saint au milieu de toi; Je ne viendrai pas avec colère.

 

L’indignation de Dieu est très grande par rapport à ce que commettons comme péché. Sa colère est également ardente vis-à-vis du péché.

 

Mais Dieu nous rappelle qu’il met lui-même un frein à sa colère. Il dit dans ce passage qu’il n’agit pas selon sa colère, qu’il ne se laisse pas aller à sa colère et qu’il pardonne toujours à ceux qui le demandent sincèrement, contrairement à l’être humain.

 

Dans les évangiles (situés dans le Nouveau Testament), l’importance du pardon est constant, tant que nous sommes vivants.

Dieu pardonne au rythme de notre respiration. Tant que nous sommes en vie, Dieu n’en a pas fini avec nous.

 

Stan Rougier

Dieu nous fait comprendre que nous ne pouvons pas faire n’importe quoi de notre vie. Sinon, nous nous abîmons nous-mêmes, nous nous déshonorons nous-mêmes, nous nous défigurons.

Le sens des interdits bibliques, c’est pour nous-mêmes, pour fuir ce qui nous fait perdre notre honneur. .

 

Celui qui crée un appareil électronique, met une notice pour avertir des dangers autour de la mauvaise utilisation du produit, ce n’est pas parce que cela amuse le fabricant, mais il sait que l’appareil risque de s’abîmer s’il est jeté dans l’eau, ou s’il est exposé au soleil, il risque de ne plus fonctionner correctement etc. La notice c’est pour que l’utilisateur sache éviter ce qui va réduire l’utilité maximale du produit, ou la rayer, le rendant moins beau à voir.

 

Osée 11:9

C’est ce que Dieu nous dit lorsqu’il nous fait comprendre que nous nous déshonorons nous-mêmes lorsque nous péchons.

 

Romains 1:24

C'est pourquoi Dieu les a livrés à l'impureté, selon les convoitises de leurs coeurs; en sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps;

 

Si une chose n’était pas mauvaise, elle ne serait pas interdite. Si elle n’était pas dangereuse, elle ne serait pas interdite. Dieu n’interdit que ce qui est mauvais pour le bonheur de l’être humain.

Nous avons une relative liberté, mais cette liberté, dans le sens biblique, n’autorise pas tout. C’est l’amour qui ne permet pas faire n’importe quoi.

Dieu ne veut rien faire avec nous sans notre consentement, il n’est pas perçu ainsi malheureusement, car on croit que Dieu est une barrière à notre liberté. Sartre (philosophe) a répété cela sans arrêt : si Dieu existe, je ne suis pas libre.

 

Or, c’est le contraire. Si Dieu existe, il est là, s’il donne un sens à ma vie, s’il donne une orientation. S’il n y a pas, ça, je viens du néant, je vais vers le néant, je suis un bouchon qui flotte.

Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES